Passe d'armes entre Schiappa et Guirous à propos d'une «Marianne» astrophysicienne voilée

Passe d'armes entre Schiappa et Guirous à propos d'une «Marianne» astrophysicienne voilée© Charles Platiau/Pool Source: Reuters
Marlène Schiappa à l'Elysée, le 9 décembre 2020 (photo d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans le cadre de l'opération 109 Mariannes, la ministre de la Citoyenneté a mis en avant l'astrophysicienne Fatoumata Kébé, qui porte le voile musulman. L'essayiste Lydia Guirous a dénoncé un symbole d'«islamisme», accusant LREM de «relativisme».

En amont de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2021, la ministre de la Citoyenneté Marlène Schiappa a organisé une exposition intitulée 109 Mariannes, du 4 au 15 mars sur le parvis du Panthéon à Paris, pour promouvoir «le sang neuf de la République à travers 109 portraits de femmes représentant la France et sa diversité», explique le ministère.

L'une des 109 personnes mises en avant a suscité la colère de l'essayiste Lydia Guirous. Il s'agit de Fatoumata Kébé, astrophysicienne spécialiste des débris spatiaux, décrite par Vanity Fair comme l'une des personnalités françaises les plus influentes au monde en 2018. Egalement fondatrice d'une association de protection de l'environnement contre l'agriculture intensive, cette femme de 35 ans porte un voile.

Lydia Guirous a dénoncé sur Twitter une «erreur» de la part de Marlène Schiappa, «qui met en scène une jeune femme voilée» dans le rôle de Marianne. «LREM est toujours enlisée dans le relativisme. Marianne n'est et ne sera JAMAIS voilée ! L'islamisme et ses symboles ne se combattent pas à moitié !», a poursuivi l'ancienne porte-parole des Républicains.

La ministre, anciennement chargée du Droits des femmes au sein du gouvernement, a directement répondu sur le réseau social, expliquant que Fatoumata Kébé était un «formidable modèle pour des jeunes filles qui voudront se lancer dans les sciences». «Le féminisme, ça n’a jamais été de mépriser les autres femmes», a ajouté Marlène Schiappa.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix