Journée du droit des femmes : manifestations à travers la France contre le sexisme (IMAGES)

Journée du droit des femmes : manifestations à travers la France contre le sexisme (IMAGES)© Charles Baudry
Manifestantes à Paris le 8 mars.
Suivez RT France surTelegram

A l'occasion de la journée internationale pour les droits des femmes, des milliers de personnes ont battu le pavé dans plusieurs villes contre le sexisme et les inégalités hommes-femmes qui se seraient aggravées selon elles en période de Covid-19.

«Liberté, égalité, sororité». Des femmes se sont rassemblées à Paris et dans plusieurs villes du pays le 8 mars à l'occasion de la journée de la femme. Dans la capitale, les manifestantes marchaient derrière une banderole proclamant «Premières de corvées en grève féministe», le mot d'ordre cette année consistant à dénoncer les injustices subies par les femmes, accentuées par la crise sanitaire. 

Le collectif des 37 mouvements syndicaux, féministes et politiques organisateurs avaient appelé à manifester pour «mettre fin aux discriminations et aux violences sexistes et sexuelles» et pour «refuser [...] de payer le prix de la crise avec notre travail, notre salaire, notre corps».

Un hommage aux caissières de supermarchés a notamment été rendu sous forme de chorégraphies par les «Rosies» au cours du défilé, a rapporté le journaliste de RT France Charles Baudry. 

«Sororité entre les femmes du monde entier» ; «Le patriarcat exploite, le sexisme tue» ; «Rage against the machism», pouvait-on lire sur des pancartes imprimées brandies par les militantes à cette occasion. 

Gérald Darmanin conspué 

Gérald Darmanin, accusé de viol par une femme et visé à ce titre par une enquête, a été conspué par une partie des manifestantes : «Un violeur à l'Intérieur, un complice à la Justice», ont notamment scandé les manifestantes devant l'ancien Palais de justice de Paris, comme en témoigne un extrait vidéo diffusé par un journaliste présent sur place. 

Parti de Port-Royal sous un froid soleil, en direction de la place de la République, le cortège parisien a marqué plusieurs arrêts symboliques, dont l'un devant un restaurant McDonald's – où un collectif de salariés et d'anciens salariés de la chaîne de restauration rapide dénonce une politique de discrimination sexiste «systémique». Devant la Sorbonne, des militantes ont ensuite lu des témoignages d'étudiantes qui se disent victimes de violences sexistes.

Ailleurs en France, des appels à manifester ont été lancés, notamment dans les villes de Rennes, Marseille, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Grenoble, Montpellier, Clermont-Ferrand ou Angers. 

À Strasbourg, des sages-femmes déguisées en «servantes écarlates» ont par ailleurs profité de cette journée pour faire entendre leur voix, a rapporté Les dernières nouvelles d'Alsace.  

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»