Babar, chantre du colonialisme ? Une vidéo de France Culture fait réagir la droite

Babar, chantre du colonialisme ? Une vidéo de France Culture fait réagir la droite© Christophe PETIT TESSON Source: Reuters
Le logo de France Culture dans un studio de la station de radio publique, à Paris, le 24 mai 2016 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Une vidéo publiée par la station de radio publique évoque l'apologie du colonialisme et le racisme qui imprégneraient les aventures du roi des éléphants. Une analyse et un point de vue qui ont fait réagir des personnalités de droite.

Une vidéo de 5 minutes intitulée Babar, qui es-tu vraiment ? publiée par France Culture, le 21 janvier, et relayée sur son compte Twitter a fait réagir diverses personnalités de droite. La station de radio publique s'interroge en effet sur le racisme et l'apologie du colonialisme que contiendraient les aventures du roi des éléphants.

Après avoir retracé la genèse du héros de la littérature d'enfance et de jeunesse – imaginé en 1930 par Cécile de Brunhoff, une «bourgeoise parisienne» selon France Culture – la vidéo indique que «dans les années 1970, des chercheurs relisent Babar et mettent en évidence certains positionnements problématiques». Babar essaye en effet de ramener les coutumes de la ville dans sa forêt, et le livre Babar en voyage aurait contenu dans ses premières éditions un passage «explicitement raciste» : les Africains y étaient alors dépeints comme «des vilains cannibales sauvages». 

L'anthropologue intervenant dans la vidéo, Gilles Boëtsch, affirme que «Babar amène la bonne parole en Afrique et va construire des villes – Célesteville en particulier – avec les repères de la société occidentale. Il y a le théâtre avec des soirées à l’intérieur avec tous les éléphants en costumes, évidemment ça rappelle les populations colonisatrices, ça c’est évident». Il estime que «ces livres pour enfants ne sont peut-être plus forcément pour enfants aujourd’hui», ceux-ci contenant «des messages à faire passer à la jeunesse, consciemment ou inconsciemment, en particulier des messages sur la grandeur de la France, le rayonnement».

Le texte de la vidéo reconnaît tout de même que les auteurs de Babar «ne font pas l'éloge du colonialisme et du racisme» mais «reproduisent les codes de la société» des années 1930.

Un «déconstructionnisme neuneu» qui «prépare la censure» ?

La journaliste du Figaro Eugénie Bastié a tourné en dérision la démarche de France Culture. «Entre ça et Disney, le déconstructionnisme neuneu s'en prend même à l'esprit d'enfance» a-t-elle commenté, en faisant référence au blocage de certains classiques Disney concernant les comptes enfants de la plateforme Disney+. 

La sénatrice Les Républicains (LR) des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer s'est quant à elle demandé non sans ironie «qui sera le prochain», après le «colonialiste» Babar, et les «racistes» Peter Pan, les Aristochats, et la Belle et le clochard.

Julien Aubert, député LR du Vaucluse a déclaré plaindre «les enfants de demain, à qui on expliquera que Picsou est le symbole du capitalisme, Asterix du nationalisme et Babar du colonialisme». «Je lisais Pif et je ne suis pas devenu communiste!» a-t-il ajouté.

L'ancien député européen du Front national Jean-Yves Le Gallou a jugé que les auteurs de la vidéo de France Culture «préparent le terrain à la censure de Babar».

Au-delà de la droite, la vidéo fait également réagir. Ainsi, Zohra Bitan, chroniqueuse sur RMC dans l'émission Les Grandes Gueules considère pour sa part que Babar est «ancré dans son temps» et que ceux qu'elle qualifie d' «empailleurs de mouches» doivent «nous foutre la paix». Elle a également mis en cause le statut public de France Culture, regrettant de «voir nos impôts partir dans des questions à la con».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»