Premières vaccinations en France contre le Covid-19 à Sevran en Seine-Saint-Denis le 27 décembre

- Avec AFP

Premières vaccinations en France contre le Covid-19 à Sevran en Seine-Saint-Denis le 27 décembre© STEPHANE MAHE Source: Reuters
Séance de dépistage du Covid-19 à Le Bignon le 22 décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

C'est ce 27 décembre que la France va se lancer elle aussi dans sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Le premier vaccin sera inoculé à Sevran, en Seine-Saint-Denis à l'unité de séjour de longue durée de l'hôpital René-Muret.

La vaccination contre le Covid-19 débutera le 27 décembre en France notamment dans l'unité de séjour de longue durée de l'hôpital René-Muret à Sevran, en Seine-Saint-Denis, a indiqué à l'AFP l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, dont dépend l'établissement. «Il y aura d'abord deux ou trois établissements concernés. Un du côté de Paris, pas très loin de Paris, un autre du côté de la Bourgogne Franche-Comté et puis éventuellement un troisième qui est en discussion», a déclaré le 23 décembre le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Le journal Le Monde évoque aussi le centre gériatrique du centre hospitalier universitaire de Dijon comme possible lieu de vaccination pour cette première du 27 décembre, mais ni le ministère de la Santé ni l'Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté n'ont confirmé à l'AFP cette information.

Le vaccin de Pfizer/BioNTech  pour cette première en France

Les USLD (unités de soins de longue durée) sont des structures d'hébergement et de soins dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Elles sont adossées à un établissement hospitalier. Les moyens médicaux qui y sont mis en œuvre sont plus importants que dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). 

Ces premières injections du vaccin développé par l'américain Pfizer et l'allemand BioNTech concerneront «quelques dizaines de résidents d'abord dimanche», a également précisé Olivier Véran. Ensuite l'opération sera étendue «à d'autres établissements le lundi puis le mardi. On va égrener comme ça progressivement, c'est l'initiation de la campagne vaccinale», a-il ajouté.

L'autorisation de mise sur le marché accordée le 21 décembre par Bruxelles au vaccin lui ouvre les portes des 27 pays de l'UE, mais chaque Etat reste maître de ses procédures.

En France, la Haute autorité de santé doit rendre le 25 décembre un avis sur ce vaccin baptisé Comirnaty en référence à la technologie employée – à ARN messager, soit en anglais mRNA. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»