Michel Fize, sociologue : «La flamme des Gilets jaunes ne s'est jamais éteinte» (ENTRETIEN)

Michel Fize, sociologue : «La flamme des Gilets jaunes ne s'est jamais éteinte» (ENTRETIEN)© Charles Baudry /RT France
Manifestation à Paris contre la loi Sécurité globale, le 19 décembre 2020.

Le 19 décembre 2020, la France a encore connu une journée de mobilisation contre la loi Sécurité globale, avec la présence de Gilets jaunes. Le sociologue Michel Fize a commenté pour RT France cette persistance du mouvement citoyen.

Alors qu'une nouvelle mobilisation a eu lieu ce 19 décembre en France, notamment contre la loi Sécurité globale, avec la présence de Gilets jaunes parmi les manifestants, le sociologue Michel Fize en a commenté la signification pour RT France.

La crise sanitaire cache une immense misère, une immense détresse sociale et économique

Pour lui, «la flamme des Gilets jaunes ne s'est jamais éteinte», même si «elle a pu vaciller à certains moments, compte tenu des circonstances, des difficultés d'action». Michel Fize estime à cet égard que «la crise sanitaire cache une immense misère, une immense détresse sociale et économique».

Plus de deux ans après le début du mouvement des Gilets jaunes, leurs revendications – parmi lesquelles «la justice fiscale» et «les libertés» – sont pour lui toujours autant d'actualité. «Rien n'a changé par rapport à novembre 2018. 2020, c'est 2018 en pire», affirme-t-il.

Pour le sociologue, «les Gilets et les autres manifestants, quelles que soient leurs origines, représentent un second pouvoir dans l'Etat. C'est un pouvoir avec lequel il faudra désormais compter». Se faisant plus explicite, il ajoute : «On peut dire qu'il y a deux démocraties : la démocratie en chambre, celle à laquelle nous sommes accoutumés ; et la démocratie en actes. C'est une trace indélébile que posent ces manifestants […] d'une démocratie en marche.» 

Dans la continuité d'une mobilisation qui dure depuis plusieurs semaines, de nombreux rassemblements ont eu lieu un peu partout en France contre la loi Sécurité globale ce 19 décembre, d'envergure plus modeste que les samedis précédents. Des Gilets jaunes se sont mobilisés à cette occasion, portant pour beaucoup des parapluies multicolores en hommage à une manifestante âgée d'une cinquantaine d'années, «Moun», qui a été mise en examen le 15 décembre, soupçonnée par la justice d’être une meneuse de Black Blocs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»