A Marseille, colère dans la rue des restaurateurs et cafetiers

A Marseille, colère dans la rue des restaurateurs et cafetiers© CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Vidéo
Manifestation des restaurateurs à Marseille, le 26 novembre 2020.
Suivez RT France surTelegram

La colère gronde chez les restaurateurs et cafetiers qui ont manifesté ce 26 novembre à Marseille contre le maintien de la fermeture de leurs établissements décidé par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19.

Après la décision du gouvernement de maintenir la fermeture des restaurants et cafés jusqu'à l'année prochaine, l'Union des métiers des industries de l'hôtellerie (Umih) avait appelé à manifester, ce 26 novembre, dans les rues de la citée phocéenne. 

Ils étaient près de 3 500 personnes selon la Préfecture de police et 7 000 à 8 000 selon les organisateurs, à s'être rassemblées devant la mairie de Marseille, sur le Vieux Port.

Des patrons de boîtes de nuits et de salles de sport étaient également présents comme a pu le constater la journaliste Margot Geay du site d'information régional Gomet Média.  

Certains politiques ont participé au défilé afin d'affirmer leur soutien au mouvement. Julien Aubert député Les Républicains (LR) a ainsi rejoint la manifestation et exprimé sur Twitter que «ces deux mois d'attente supplémentaires les conduiront à la fermeture définitive».

Valérie Boyer, également députée LR de la région, a tenu à marquer également sa solidarité avec les restaurateurs et a affirmé, avant de rejoindre le cortège, son «total soutien à Fréderic JeanJean et aux restaurateurs à Marseille et ailleurs ils sont 200 mille à vivre une tragédie».

Le sénateur du Rassemblement National était également présent dans les rangs et a déclaré sur Twitter : «c'est un cri du cœur. Un cri de colère, un cri de dernier espoir.» 

Une inquiétude qui ne cesse de monter chez les professionnels du secteur après les annonces d'Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée du 24 novembre. Il y annonçait que les restaurants, mais pas les bars et discothèques, pourront rouvrir à partir du 20 janvier à la condition expresse que «la période des fêtes de fin d'année ne (se soit) pas traduite par un rebond de l'épidémie», comme l'a ensuite détaillé, ce 26 novembre, le Premier ministre Jean Castex tandis que les autres commerces pourront rouvrir sous conditions dès le 28 novembre.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»