Le bateau de l'ONG allemande Sea-Eye fait route vers Marseille avec 125 migrants à bord

- Avec AFP

Le bateau de l'ONG allemande Sea-Eye fait route vers Marseille avec 125 migrants à bord© Darrin Zammit Lupi Source: Reuters
Des membres de l'ONG Sea-Eye à bord du navire Alan Kurdi en Méditerranée le 28 août 2019 (image d'illustration).

Le bateau Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye, qui a récupéré 133 migrants en mer le 19 septembre, fait route vers le port de Marseille après avoir vu ses tentatives de rejoindre les côtes italiennes échouer, selon l'ONG.

Le bateau Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye, qui a sauvé 133 migrants en mer le 19 septembre, fait route, ce 23 septembre, vers le port de Marseille en France après avoir vu ses tentatives de rejoindre les côtes italiennes échouer.

L'inaction des autorités italiennes et allemandes nous contraint à cette mesure

«L'inaction des autorités italiennes et allemandes nous contraint à cette mesure», a assuré le dirigeant de l'ONG, Gorden Isler, dans un communiqué. Depuis le 22 septembre au soir, l'Alan Kurdi navigue en direction du port du sud de la France où il devait «comme prévu se rendre pour procéder à un changement d'équipage et se préparer à une nouvelle intervention» en Méditerranée orientale, d'après Sea-Eye, basée à Ratisbonne, en Bavière (Allemagne).

Cette même source a également affirmé que les garde-côtes italiens avaient évacué, le 22 septembre au matin, deux femmes, un homme et cinq enfants, dont un bébé de cinq mois. L'ONG a ajouté sur Twitter que 125 personnes se trouvent encore à l'heure actuelle à bord.

Sea-Eye explique en outre que, jusqu'au 22 septembre au soir, «aucun poste de commandement des opérations de sauvetage européen n'a pris en charge la coordination pour les gens sauvés qui se trouvent sur le Alan Kurdi», les Italiens renvoyant notamment sur l'Allemagne, pays d'origine de l'ONG.

Le navire a alors renouvelé ses appels aux postes de commandement italiens, maltais, allemand et de français, ainsi qu'au ministère allemand des Affaires étrangères, «mais aucun n'a répondu», selon Sea-Eye. 

Marseille prête à accueillir «sans condition» le Alan Kurdi

«Si le Alan Kurdi émet la volonté de venir à Marseille, nous réitérons la position selon laquelle nous ne laisserons personne se noyer en Méditerranée», a déclaré Benoît Payan, qui assure actuellement l'intérim de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, éloignée pour raisons de santé.

Précisant avoir appris l'arrivée éventuelle du Alan Kurdi par la presse, Benoît Payan a insisté sur le fait que la ville était prête à accueillir ce navire «sans condition» : «Le droit commun s'appliquera pour la gestion concrète de l'accueil des naufragés à bord», a-t-il précisé.

L'année 2020 est marquée par une recrudescence d'embarcations dans le centre de la Méditerranée, route migratoire la plus meurtrière du monde pour les candidats à l'exil vers l'Europe, partis pour l'essentiel des côtes libyennes et tunisiennes.

Entre début janvier et fin juillet, les tentatives de traversée au départ de la Libye ont augmenté de 91%, comparé à la même période en 2019 : 14 481 personnes ayant pris la mer. Celles au départ de la Tunisie ont flambé, avec 10 174 personnes concernées, une augmentation de 462%. 

Selon l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 300 migrants ont péri cette année en tentant la traversée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»