Paris : des manifestants commémorent la Première République et revendiquent la laïcité (IMAGES)

Paris : des manifestants commémorent la Première République et revendiquent la laïcité (IMAGES)© Capture d'écran Twitter/@rencontreles
Manifestants rassemblés à la place de la République à Paris le 20 septembre.
Suivez RT France surTelegram

Des militants se sont rassemblés à Paris pour célébrer le 228e anniversaire de l'instauration de la Première République, et réaffirmer leur attachement à la laïcité et à la lutte contre le racisme en plein débat sur les «séparatismes».

Plusieurs dizaines de manifestants étaient rassemblés sur la place de la République à Paris le 20 septembre pour commémorer le 228e anniversaire de la proclamation de la Première République. Mais au-delà de l'aspect mémoriel, les manifestants revendiquaient la «lutte universaliste contre le racisme» et la défense de la laïcité alors que l'actualité est secouée par des polémiques et des débats houleux sur cette dernière question. 

Relayé notamment par l'hebdomadaire Marianne, et soutenu par plusieurs organisations comme la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), l'appel à manifester plaidait pour l'alliance entre «combat laïc et combat social».

«Bien évidemment la laïcité ne s'oppose pas à une religion particulière. La laïcité d'ailleurs garantit la liberté de culte [...] Mais aussi la laïcité rappelle que la religion n'a rien à faire dans l'espace public», a ainsi expliqué Georges Kuzmanovic, ancien membre de LFI et fondateur du parti République souveraine auprès de RT France.

«On a l'impression en ce moment que la République, la laïcité, toutes ces valeurs qui nous fondent sont de plus en plus menacées», a justifié pour sa part un jeune manifestant auprès de notre reporter sur place. 

«Aujourd'hui, cette société laïque est attaquée de toutes parts par les religions en particulier, et je suis là pour défendre cette laïcité qui permet toutes les libertés», a affirmé une manifestante. Une troisième enfin n'a pas hésité pour sa part à désigner «particulièrement le séparatisme islamique en l’occurrence»

«Faisons front : contre les dérives racialistes qui divisent et entendent réduire au silence toute autre façon de penser ; contre la volonté d’imposer une repentance en dehors de laquelle on ne pourrait être que raciste, prédestinant par telle couleur à être héritier d’on ne sait quelle domination raciale ou par telle autre, victime ; contre le multiculturalisme, de chacun ses droits selon sa différence, du retour des tribus, mortel pour l’égalité républicaine ; contre la division des forces sociales qui en résulte, rendant un service inespéré à un libéralisme débridé», peut-on encore lire sur l'appel à manifester publié dans Marianne

Cette commémoration intervient trois jours après le déclenchement d'une énième polémique sur la laïcité après que plusieurs députés, dont l'élue de la majorité Anne Christine Lang, ont refusé d'écouter la vice-présidente de l'Unef, Maryam Pougetoux, lors d'une audition parlementaire au cours de laquelle s'est présentée vêtue d'un hijab. 

L'incident a déclenché des oppositions au sein même de la majorité alors que les parlementaires seront amenés à débattre sur le projet de loi de lutte contre les «séparatismes», voulu par le gouvernement. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix