Covid-19 : Castex annonce la réduction de la durée d'isolement et des recrutements dans les ARS

Le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole depuis Matignon à l'issue d'un Conseil de défense consacré à la gestion de l'épidémie du Covid-19 qui connaît un rebond en France. Dans 42 départements, le virus est «en circulation active».

Le chef du gouvernement français, Jean Castex, s'est exprimé le 11 septembre depuis Matignon sur l'épidémie de Covid-19 après la tenue d'un Conseil de défense.

Il a notamment affirmé que Marseille, Bordeaux et la Guadeloupe connaissaient «une évolution préoccupante des contaminations [avec] un taux déjà élevé d'hospitalisations».«Compte tenu des prévisions», Jean Castex a demandé aux préfets des départements concernés de lui proposer d'ici lundi 14 septembre un ensemble de mesures complémentaires pour enrayer l'épidémie.

D'autre part, le Premier ministre a reconnu que les temps d'attente pour les tests du Covid-10 étaient «trop importants» et annoncé que des «créneaux horaires» seraient réservés pour les personnes prioritaires : «Attendre, ce n'est pas grave s'il n'y a pas urgence mais c'est problématique lorsque vous êtes prioritaire, si vous présentez les symptômes de la Covid, si vous avez été en contact rapproché avec une personne positive ou enfin si vous êtes un personnel soignant ou assimilés, travaillant à l'hôpital dans un Ehpad ou à domicile. Pour ces personnes prioritaires, nous allons renforcer les circuits dédiés de dépistage ainsi les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires.»

Jean Castex a par ailleurs confirmé que la durée d'isolement pour les cas de contact au Covid-19 serait ramenée à sept jours contre 14 jusqu'à présent, avertissant que des «contrôles» seraient effectués pour que cette période soit respectée. Pour ce faire et pour renforcer le traçage des contacts de personnes infectées, un recrutement de 2 000 personnes au sein de l'Assurance maladie et dans les Agences régionales de santé (ARS) est prévu.

Il a également souligné que le virus n'avait «pas baissé d'intensité» et qu'il serait «là pour quelques mois encore». «Nous devons réussir à vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé», a-t-il tenté de rassurer.

Jean Castex a en outre précisé qu'il y avait au 11 septembre, 42 départements en rouge, c'est à dire là où le virus est «en circulation active». Dans une gestion décentralisée, il a fait savoir que, dans ces territoires, les préfets, en lien avec les élus locaux, pouvaient «déclencher des mesures supplémentaires».

Le Premier ministre est placé en isolement après avoir côtoyé le 5 septembre le directeur du Tour de France, testé positif au coronavirus.

Lors du Conseil de défense qui a duré trois heures, Emmanuel Macron a rappelé l’exigence de résultats et que plus soit fait en matière de tests et en matière de sensibilisation des personnes sensibles. Le chef de l'Etat a aussi demandé à ce que les préfets et les ARS puissent agir au plus près de la réalité de chaque terrain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»