L'agression d'un père de famille de confession juive à Paris indigne les responsables politiques

- Avec AFP

L'agression d'un père de famille de confession juive à Paris indigne les responsables politiques© Nicholas Kamm Source: AFP
Un père de famille a été violemment agressé dans le XIXe arrondissement de Paris. Une enquête a été ouverte (Image d'illustration) .
Suivez RT France surTelegram

Un père de famille de confession juive a été violenté dans le le XIXe arrondissement de Paris. Une agression, et un vol, qui soulèvent une vague de réactions au sein de la classe politique. Le parquet a ouvert une enquête.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «vol aggravé» et à caractère antisémite, après la violente agression d'un homme qui suscite l'indignation de nombreux responsables politiques, a appris l'AFP auprès du parquet le 12 août.

Insulté, roué de coups et détroussé d'une montre à 10 000 euros

Ce père de famille prénommé David a porté plainte ce 13 août, rapportant avoir été insulté, traité de «sale juif, sale race» et roué de coups par deux hommes qui lui ont ensuite dérobé une montre de luxe d'une valeur de 10 000 euros.

L'agression a eu lieu dans l'immeuble de ses parents, dans l'est de la capitale, où cet homme était venu chercher sa fille. «Il dit s'être fait étrangler à plusieurs reprises puis a été poussé dans les escaliers et a perdu connaissance», a révélé une source policière. 

C'est le père de cet homme qui l'a découvert dans la cage d'escalier, s'inquiétant de ne pas le voir arriver.

L'homme portait une kippa au moment de l'agression, selon Sammy Ghozlan, président du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) interviewé par Radio J, qui a dévoilé l'affaire et entend se porter partie civile.

«Tout mon soutien à David et à sa famille, victime d’une violente et odieuse agression antisémite, ces actes et ces propos n’ont pas leur place à Paris», a réagi sur Twitter la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

«Une nouvelle fois l’antisémitisme s’exprime violemment dans les rues de la capitale : un homme de 29 ans en a été durement victime dans le XIXe. Ses agresseurs filmés par vidéo protection, je souhaite qu’ils soient rapidement retrouvés et sévèrement punis !», a écrit de son côté la présidente de la région Valérie Pécresse sur le même réseau social.

Le député LR des Alpes-maritimes Eric Ciotti a appelé, toujours sur Twitter, «au combat contre l'antisémitisme» et son «éradication».

Enfin, de son côté, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a confirmé que «le parquet a[vait] ouvert une enquête» tout en rappelant que le Garde des Sceaux ne saurait «intervenir dans une affaire en cours». 

L'enquête, confiée à la sûreté territoriale, a été ouverte pour vol avec violences, en réunion et en raison de la religion de la victime, a précisé le parquet de Paris.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix