A Etampes, les pompiers manifestent pour exiger la sécurisation de leurs missions

A Etampes, les pompiers manifestent pour exiger la sécurisation de leurs missions© Twitter, @CharlesBaudry Source: RT France
images
Manifestation de pompiers à Etampes le 24 juillet 2020, pour exiger la sécurisation de leurs interventions.

Des dizaines de soldats du feu ont battu le pavé de la ville d'Etampes (Essonne), le 24 juillet, afin de réclamer la sécurisation de leurs interventions. Un pompier avait été blessé par balle dans la même ville, mi-juillet.

Ce 24 juillet, les pompiers étaient des dizaines à manifester à Etampes (Essonne) pour exprimer leur désarroi face aux violences dont ils sont trop souvent la cible lors de leurs missions. 

«On en a plus que ras-le-bol [...] On veut intervenir de manière sécurisée sur nos interventions. Aujourd'hui, [...] on n'est pas accompagnés par les forces de l'ordre et le problème, c'est que lorsqu'il y a un feu, on doit aller faire une reconnaissance, même s'il y a un danger», a résumé Yohan Martin, sapeur-pompier et secrétaire général de la CGT SDIS 91, au micro de notre reporter Charles Baudry. 

On veut plus de sanctions, que les fauteurs de troubles soient sanctionnés lourdement

«On veut plus de sanctions, que les fauteurs de troubles soient sanctionnés lourdement, parce qu'aujourd'hui, on s’aperçoit [...] [qu'ils] font deux-trois mois de prison, [puis] ils ressortent et c'est la même chose», déclare-t-il également.

Colère après des agressions de pompiers en juillet

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, dans la même ville d'Etampes, un pompier a été blessé par balle au mollet alors qu'il intervenait pour éteindre un feu de véhicule. Sa blessure (sans gravité) a remis sur le devant de la scène le sujet de la sécurité des pompiers, régulièrement pris à partie pendant leur mission. Les faits avaient eu lieu vers 23h20, alors qu'il n'y avait aucun individu au contact des policiers et des pompiers en intervention, selon l'AFP. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de l'Essonne, pour déterminer l'origine du tir.

Le lendemain, le soir du 15 juillet, indique l'AFP également, une jeune pompière volontaire a été légèrement blessée au cours d'une intervention à Melun (Seine-et-Marne) par le conducteur d'un deux-roues auquel elle portait justement secours. Les pompiers et la police nationale intervenaient vers 19h dans un quartier de la ville, après l'accident du conducteur, qui avait chuté seul. Le jeune homme de 19 ans, déjà connu des services de police et qui roulait sans casque, a été amené dans le véhicule de secours et d'assistance des pompiers pour y être examiné. Durant sa prise en charge, «une vingtaine d'individus, sur demande du père de la victime», lui-même sur les lieux, ont «pris à partie» l'ambulance et les membres des forces de l'ordre, selon les informations communiqués par les pompiers à l'agence. «Virulent et véhément», le conducteur a cherché à s'extraire du véhicule, blessant la jeune pompière et bousculant un agent des forces de l'ordre, selon une source policière citée par l'AFP. Cette dernière a également indiqué que des gaz lacrymogènes avaient été utilisés pour permettre au véhicule, détérioré par des individus, de s'extraire de l'attroupement. Le conducteur et son père ont été interpellés et placés en garde à vue.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»