Au nom de l'«appropriation culturelle», un auteur de littérature jeunesse censuré parce que Blanc

Au nom de l'«appropriation culturelle», un auteur de littérature jeunesse censuré parce que Blanc© JOEL SAGET Source: AFP
L'écrivain et dramaturge français Timothée de Fombelle pose lors d'une séance photo à Paris le 6 septembre 2017 (image d'illustration).

Le dernier roman de l'écrivain français Timothée de Fombelle, racontant le destin d’une jeune Africaine noire au temps de l’esclavage, sera censuré aux Etats-Unis et en Angleterre au nom de l'«appropriation culturelle».

Dans un contexte de mobilisations internationales contre le racisme et les «violences policières», un écrivain blanc peut-il encore raconter le destin d'une jeune Africaine noire au temps de l'esclavage ? Pour Walker Books, l'éditeur anglais du célèbre écrivain et dramaturge français Timothée de Fombelle, la réponse est claire : au nom de l'«appropriation culturelle», c'est non !

Reconnu internationalement depuis une quinzaine d'années pour ses romans jeunesse tels que Tobie LolnessVango ou encore Le livre de Perle, le dernier ouvrage de Timothée de Fombelle, Alma, premier tome d'une ambitieuse saga prévue sur trois volumes, ne sera en effet publiée ni aux Etats-Unis ni en Angleterre, d'après un article publié le 24 juin dans l'hebdomadaire Le Point

Qu'un homme blanc puisse endosser le rôle d'une petite fille noire, qu'un écrivain puisse raconter l'histoire de la traite négrière du point de vue des esclaves même si cette histoire n'est évidemment pas la sienne, c'est pour moi la définition même de la littérature…

«Sujet passionnant, mais trop délicat», estime Walker Books

Walker Books, informé que l'écrivain français travaille sur le sujet de la traite négrière depuis des années, l'avait déjà alerté : «Sujet passionnant, mais trop délicat : quand on est Blanc, donc du côté de ceux qui ont exploité les Noirs, on ne peut pas décemment s'approprier l'histoire de l'esclavage», explique l'éditeur dans une interview au Point.

De son côté, Timothée de Fombelle défend ses motivations à écrire sur une thématique aussi sensible, ainsi que son éthique de travail visant à rester le plus fidèle possible aux faits historiques : «Je suis un homme blanc du XXe, je ne suis pas historien, alors pour raconter une petite jeune fille noire du XIXe, je me suis vraiment beaucoup documenté : j'ai consulté des archives, des journaux de bord, j'ai beaucoup lu sur l'Afrique ancienne et j'ai voyagé.» Et d'ajouter : «Il fallait que je sois digne de mon sujet.»

L'homme de lettres spécialisé dans la littérature jeunesse s'indigne donc de la censure exercée par les filiales anglo-saxonnes de l'éditeur Walker Books : «Qu'un homme blanc puisse endosser le rôle d'une petite fille noire, qu'un écrivain puisse raconter l'histoire de la traite négrière du point de vue des esclaves même si cette histoire n'est évidemment pas la sienne, c'est pour moi la définition même de la littérature…»

Et de conclure : «Le plus absurde, c'est tout de même que rien ou presque n'a jamais été écrit sur l'esclavage en littérature jeunesse, qu'avec Alma, de jeunes lecteurs vont enfin avoir accès, sur trois volumes de 400 pages très documentées, à ce sujet qu'ils connaissent peu. Et il vaudrait mieux priver des enfants de cette connaissance plutôt que d'admettre qu'un Blanc soit l'auteur d'un tel livre ? Voilà ce que ce refus de publication signifie : mieux vaut que les enfants n'aient pas accès à ce livre, tant pis s'ils continuent d'ignorer la réalité de l'esclavage.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»