Yvelines : une promotion sur la PS4 dégénère, du gaz lacrymogène employé contre la foule

- Avec AFP

Yvelines : une promotion sur la PS4 dégénère, du gaz lacrymogène employé contre la foule© /ZWO Source: Reuters
images
Intervention des gendarmes pour disperser une foule venue pour une offre Lidl à Orgeval (78). (Image d'illustration).

Une foule de plusieurs centaines de personnes s'est réunie devant le magasin Lidl d'Orgeval, qui proposait la PS4 à 95€ au lieu de 300€. La scène a viré au chaos, poussant les gendarmes à intervenir.

Les forces de l'ordre sont intervenues le 17 juin dans la matinée pour disperser une foule de 500 personnes agglutinées devant un magasin qui proposait une promotion sur la console PS4 à Orgeval (Yvelines), a appris l'AFP auprès de la gendarmerie. 

Dès 8h, les gendarmes sont intervenus pour gérer l'afflux progressif de clients devant le supermarché Lidl censé ouvrir une demi-heure plus tard. «C'était tendu au moment de l'ouverture, on a engagé 70 personnes pour rétablir l'ordre et il a fallu repousser la foule», a précisé la gendarmerie. L'enseigne, qui propose régulièrement des promotions sur des produits non-alimentaires, commercialisait la PS4 au prix de 95 euros au lieu de 300. Dans l'espoir d'en profiter, certains clients avaient même campé devant l'établissement, selon la gendarmerie.

Diffusées sur les réseaux sociaux, des images de la foule massée devant l'entrée du magasin montrent l'usage de gaz lacrymogènes, qui «fait suite à un jet de bouteille sur un gendarme», selon la gendarmerie. 

L'enseigne Lidl a rapporté à l'AFP qu'«aucune communication émanant de Lidl n'[avait] été faite sur cette vente» et qu'une «photo prise à titre privé annonçant la vente de PS4 à Orgeval a été malencontreusement relayée de façon très virale». L'information avait effectivement été relayée par le site Dealabs le 16 juin.

Le magasin a été fermé et la vente de PS4 définitivement annulée. Dans la cohue, une personne a fait un malaise et un gendarme a été blessé par un jet de bouteille. A 10h30, environ 150 personnes étaient encore sur place selon les autorités et la situation était revenue à la normale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»