Carrefour met en vente «par erreur» du gel hydroalcoolique LVMH, la toile s'enflamme

Carrefour met en vente  «par erreur» du gel hydroalcoolique LVMH, la toile s'enflamme© Christian Hartmann Source: Reuters
Le géant de l'industrie du luxe LVMH produit en grande quantité des flacons de gels hydroalcooliques à destination des hôpitaux (image d'illustration).

Des flacons de gel hydroalcoolique LVMH pourtant interdit à la vente ont été trouvés dans les rayons d'un Carrefour à Toulouse. Le groupe a plaidé «l'erreur» alors que les réactions se multiplient sur les réseaux sociaux.

Des bouteilles de gel hydroalcooliques de la marque LVMH normalement destiné aux hôpitaux ont été trouvées dans les rayons d'un magasin Carrefour de Toulouse (Haute-Garonne). Les flacons affichaient un prix «non règlementaire» de 9,50 euros alors que les étiquettes portaient pourtant la mention «interdits à la vente». Plusieurs comptes Twitter ont relayé la photo ce qui a provoqué une vive indignation sur internet.

Un détail qui n'a pas échappé non plus à Laurent Filoche, pharmacien et président de l'Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) et PharmaCorp qui s'indigne sur Twitter : «Du gel fabriqué par LVMH qui en a fait don aux hôpitaux (ne peut être vendu) et qui se retrouve dans les rayons d'un carrefour city à un prix non réglementaire. C'est ça le circuit court!» après avoir mentionné la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

En réaction, l'enseigne a plaidé l'erreur et a immédiatement retiré les produits de la vente expliquant que le gel «était destiné à [se]s collaborateurs et n'aurait pas du se retrouver à la vente. C'est corrigé».

Mais comment ces flacons ont-ils pu se retrouver disponible à la vente ? Le Huffington Post rapporte les propos de la direction de LVMH qui explique qu'«ils ont fourni en priorité des services publics comme l’AP-HP ou la préfecture de police, mais ils ont aussi fourni d’autres enseignes de la grande distribution ou d’autres grands groupes comme Air France». L'article mentionne également que le groupe LVMH, contacté par BFM TV confirme : «Avec ce qui restait une fois ces commandes [pour l’hôpital] livrées, nous avons pu en donner aussi à des dizaines de structures publiques ou privées». 

D'après l'AFP, le groupe LVMH a produit près de 360 000 litres de gel depuis mi-mars, offerts aux hôpitaux ou opérateurs publics pour aider à endiguer l'épidémie, un «effort de guerre» qui a aussi permis de maintenir en activité une petite partie des salariés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»