Antiracisme : pour Macron, le monde universitaire serait coupable de «casser la République en deux»

Antiracisme : pour Macron, le monde universitaire serait coupable de «casser la République en deux»© GONZALO FUENTES / POOL Source: AFP
Le président français Emmanuel Macron.

Alors que les manifestations contre le racisme se multiplient, la colère de la jeunesse inquièterait le chef de l'Etat. Notamment parce qu'elle est mue par le concept de politique d'identité, promu par les universitaires, qu'il jugerait dangereux.

Le décès de George Floyd aux Etats-Unis a suscité un mouvement de protestation qui dépasse désormais largement les frontières américaines. Au point, selon Le Monde, qu'en France, Emmanuel Macron s'inquiète sérieusement de voir un vent de révolte soulever la jeunesse du pays.

«On a fait vivre à la jeunesse quelque chose de terrible à travers le confinement : on a interrompu leurs études, ils ont des angoisses sur leurs examens, leurs diplômes et leur entrée dans l’emploi. Il est normal qu’ils trouvent dans la lutte contre le racisme un idéal, un universalisme», confie ainsi le chef de l'Etat à des proches, dans des propos rapportés par le quotidien du soir. D'après Le Monde, le rassemblement à l'appel de la famille d'Adama Traoré, prévu le 13 juin à Paris, cristallise également les inquiétudes de l'Elysée, qui craindrait de possibles débordements.

Mais c'est surtout sur le plan idéologique et contre une partie des élites du pays, qu'Emmanuel Macron entendrait mener le combat. «Le monde universitaire a été coupable. Il a encouragé l’ethnicisation de la question sociale en pensant que c’était un bon filon. Or, le débouché ne peut être que sécessionniste. Cela revient à casser la République en deux», dénoncerait-t-il ainsi en privé, soulignant qui plus est les ambivalences des discours racisés ou sur l'intersectionnalité.

Emmanuel Macron, qui va tenir sa première allocution depuis le début des mobilisations «Black lives matter» le 14 juin, aura donc l'intention de «montrer qu’il est le président de tous les Français, qu’il considère et protège tous les enfants de la République», selon un proche soutien. Simple positionnement électoraliste ou véritable conviction ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»