La France, un pays «assassin», «négrophobe», «esclavagiste» : la LDNA fait bondir à droite

La France, un pays «assassin», «négrophobe», «esclavagiste» : la LDNA fait bondir à droite© Anne-Christine POUJOULAT Source: AFP
Un membre de la Ligue de défense noire africaine (LDNA) manifeste près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris le 6 juin.

La Ligue de défense noire africaine (LDNA), l’organisation à l’initiative d'un rassemblement devant l’Ambassade américaine, a multiplié les propos qui ont scandalisé des personnalités politiques de Les Républicains et du Rassemblement national.

Ce 6 juin, plusieurs manifestations étaient organisées à Paris en soutien à George Floyd, à Adama Traoré, et pour dénoncer les violences policières. Parmi les organisations à l'initiative de ces rassemblements, la Ligue de défense noire africaine (LDNA), dont plusieurs membres se sont illustrés à cette occasion par leurs propos très offensifs à l'égard de la France.

«Cette vérité que les médias ne veulent pas entendre. Cette vérité que le système ne veut pas entendre : la France, c'est à dire l'Etat français, est un Etat totalitaire, terroriste, esclavagiste, colonialiste. L'Etat français exploite son propre peuple. Alors vous imaginez ce qu'ils font à l'Afrique ?», a notamment lancé l'un de ses membres, sous les applaudissements nourris de la foule.

Une déclaration qui a vivement fait réagir le député du Rassemblement national (RN) Sébastien Chenu, qui s'est demandé si ces propos allaient «durer encore longtemps». «Il est nécessaire et urgent de dissoudre La ligue de Défense Noire», a-t-il ajouté dans un message très partagé sur Twitter.

Cadre de Les Républicains, le député Eric Ciotti s'est dit «écœuré», en réaction à une autre séquence filmée par le journaliste Jonathan Moadab, dans laquelle les manifestants crient à l'unisson : «La France, assassin !». «De la haine et de la bêtise à l’état pur qui ne peuvent qu’abîmer la nation et diviser les Français», a déclaré le député.

Les membres de la LDNA, qui expliquait la veille sur sa page Facebook l'importance selon elle de manifester quand «les violences, la négrophobie et le racisme [...] sont devenus normes», ont par ailleurs scandé des slogans accusant la France d'être «négrophobe». «La France ne nous aime pas – je parle des Noirs – et je vais vous le prouver. [...] Devant l'Assemblée nationale, il y a la statue de Colbert, ce gros fils de p... qui a écrit le code noir. Le code noir, qui a décrété que les Noirs n'étaient pas des êtres humains», a lancé un membre de la LDNA, appelant à aller détruire la statut du ministre de Louis XIV.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»