En 2017, Olivier Dussopt a reçu «un cadeau» de la Saur avant la signature d'un contrat avec sa ville

- Avec AFP

En 2017, Olivier Dussopt a reçu «un cadeau» de la Saur avant la signature d'un contrat avec sa ville© Ludovic MARIN Source: AFP
Le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt à l'Elysée, le 11 février 2020 (image d'illustration).

Mediapart a révélé qu'Olivier Dussopt avait reçu de la Saur en 2017 deux lithographies, avant la signature d'un contrat entre le groupe et la ville dont il était maire. Il affirme qu'il ignorait la valeur de ces biens – quelque 2 000 euros chacun.

Le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt (ex-PS) est épinglé le 20 mai par Mediapart pour avoir reçu en cadeau de la Saur, l'un des leaders français du marché de l’eau, deux lithographies du peintre Gérard Garouste, en 2017, alors qu'un contrat était sur le point d'être conclu entre l'entreprise de gestion de l'eau et sa ville d'Annonay (Ardèche).

L'affaire relatée par le site d'information remonte à janvier 2017, dix mois avant l'entrée au gouvernement d'Olivier Dussopt comme secrétaire d'Etat à la fonction publique, alors qu'il était député et maire d'Annonay.

Les œuvres, estimées à «un peu plus de deux mille euros», ont été offertes par l'intermédiaire de Franck Meneroux, l'un des dirigeants de la Saur en Ardèche, selon Mediapart.

Seulement quelques jours avant de se voir offrir les lithographies [...], Olivier Dussopt a annoncé publiquement en tant que maire d'Annonay un partenariat industriel avec... la Saur 

«Problème : seulement quelques jours avant de se voir offrir les lithographies de Garouste, Olivier Dussopt a annoncé publiquement en tant que maire d'Annonay un partenariat industriel avec... la Saur pour l'installation d'une micro-turbine hydroélectrique sur la commune», révèle Mediapart.

Le contrat, négocié depuis 2016, a été formellement signé six mois plus tard, le 1er juin 2017.

Olivier Dussopt assure qu'il ignorait la valeur des deux tableaux

Joint le 19 mai au soir par Mediapart, Olivier Dussopt a d'abord invoqué un cadeau d'«ami» de Franck Meneroux avant de reconnaître «un cadeau de l'entreprise» offert à l'occasion d'un entretien avec ce responsable et un autre cadre de la Saur.

Le secrétaire d'Etat explique n'avoir pas déclaré ces lithographies à la déontologue de l'Assemblée nationale – comme c'est requis pour tout cadeau de plus de 150 euros – car il «ignorait la valeur» des deux tableaux. Il assure «par ailleurs et pour éviter toute polémique [avoir] décidé de restituer ce cadeau dans les plus brefs délais».

Il précise que l'attribution de contrats à la Saur s'est opérée en fonction de «critères de choix fixés par le cahier des charges de l'appel d'offres» sans qu'il intervienne dans la procédure et que «la Saur a remporté ces marchés pour lesquels elle était la mieux-disante». 

Franck Meneroux a indiqué au site d'investigation «ne pas gérer ce genre de chose», renvoyant au service communication de la Saur. L'entreprise n'a pas fait de commentaire, précisant avoir «diligenté une enquête interne».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»