Covid-19 à Saint-Tropez : un dépistage privé sans autorisation des instances sanitaires

Covid-19 à Saint-Tropez : un dépistage privé sans autorisation des instances sanitaires© VALERY HACHE Source: AFP
Photographie prise le 14 avril 2020 montrant des bateaux amarrés dans le port de Saint-Tropez, dans le sud-est de la France (image d'illustration).

Dans un domaine luxueux de Saint-Tropez, une opération de tests sérologiques a été réalisée par un laboratoire privé sur une soixantaine de résidents. L'Institut Pasteur a déclaré ne pas être au courant. L'ARS a, de son côté, ouvert une enquête.

Un exemple qui prouve que tous les citoyens ne sont pas tous égaux face à la pandémie de Covid-19. Dans la luxueuse résidence des Parcs de Saint-Tropez – qui abrite des maisons de milliardaires dont celle de Bernard Arnault et de l'homme d'affaires égyptien Mohamed al-Fayed – située dans la commune de Saint-Tropez (Var), une opération intégralement privée de dépistage du Covid-19 a été réalisée à l'abri des regards sur une soixantaine de personnes y résidant, d'après un article publié le 13 avril par le quotidien régional Var-Matin.

Le journal local décrit des «locaux d’accueil [qui] ont été installés dans le bureau du directeur des Parcs de Saint-Tropez» permettant aux «résidents du domaine» d'obtenir l'«accès à un médecin et un technicien qui procèdent à des tests». En outre, cette «offre [...] aurait été possible grâce au président de la résidence, lui-même propriétaire de plusieurs cliniques en France».

Cette initiative a indigné bon nombre de riverains, notamment sur les réseaux sociaux : «Un dépistage réservé aux résidents des Parcs et à leurs amis, sous le nez des Tropéziens, bel exemple de solidarité», s'offusquait un habitant cité par Var-Matin, poussant le maire et les autorités sanitaires à réagir.

Des tests sérologiques sous l’égide de l’Institut Pasteur ?

En conséquence, l'édile de Saint-Tropez, Jean-Pierre Tuveri, a publié un communiqué de presse sur le site internet de la municipalité dès le 14 avril, afin de tenter d'enrayer la polémique naissante. «Suite à des informations erronées diffusées sur les réseaux sociaux et un amalgame fait dans la presse locale avec la mise en place d’un éventuel centre d’accueil médical Covid-19 à Grimaud, cette opération a suscité des interrogations, et des controverses», explique-t-il pour commencer.

Et de poursuivre : «Il s’agit en fait d’un test sérologique (sanguin) effectué sur un échantillon d’environ 60 personnes dans un domaine privé, non rémunéré, servant pour la validation interne d’un des laboratoires.» Les individus dépistés seraient donc en réalité des cobayes selon le maire. «Les autorisations de mises sur le marché de ce test sérologiques pourraient être obtenues du centre national de référence, sous l’égide de l’Institut Pasteur d’ici une dizaine de jours», précise ensuite Jean-Pierre Tuveri.

Des tests réalisés à l'insu des autorités sanitaires ?

Toutefois, le quotidien gratuit 20 Minutes a contacté l'Institut Pasteur au sujet de cette opération privée de dépistage du Covid-19 au sein du très chic lotissement des Parcs de Saint-Tropez.

«Là, il s'agit d’essais réalisés par un laboratoire privé, le laboratoire fait son truc dans son coin. On ne prône pas la réalisation d’enquêtes sauvages, elles doivent être évaluées avec les résultats de tests de référence. Nous travaillons avec le plasma de patients récolté dans le cadre juridique d’essais cliniques, et dont le plasma a déjà été vérifié», explique l'Institut Pasteur qui considère le communiqué de presse de Jean-Pierre Tuveri comme «assez suspect». Et de déclarer : «Il nous cite et nous associe alors que nous n’étions pas du tout au courant.»

Même son de cloche du côté de l'Agence régionale de santé (ARS) de la région Provence-Alpes-Côtes d'Azur (PACA) qui semble ne pas avoir été informé. «Nous ne sommes pas du tout au courant, et nous allons mener une enquête pour faire la lumière», a communiqué l’ARS PACA à 20 Minutes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»