Prolonger le confinement plutôt qu'un dépistage à grande échelle : la stratégie française ?

- Avec AFP

Prolonger le confinement plutôt qu'un dépistage à grande échelle : la stratégie française ?© Lionel BONAVENTURE Source: AFP
Une rue quasi déserte dans le quartier de Montmartre (XVIIIe) à Paris, le 22 mars.

Le qualifiant d'«alternative à une politique de dépistage à grande échelle», le conseil scientifique a estimé nécessaire le prolongement du confinement. Et ce, éventuellement jusqu'à «six semaines au moins» à compter de sa mise en place.

Dans un avis rendu public ce 23 mars, le conseil scientifique du gouvernement français sur le Covid-19 a estimé que «le confinement durera[it] vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place», le 17 mars.

La seule stratégie réellement opérationnelle, l'alternative d'une politique de dépistage à grande échelle et d'isolement des personnes détectées

Et le conseil scientifique de considérer «nécessaire un renforcement du confinement» qui est actuellement «la seule stratégie réellement opérationnelle, l'alternative d'une politique de dépistage à grande échelle et d'isolement des personnes détectées», estimant que cette stratégie n'est «pas pour l’instant réalisable à l'échelle nationale». «Le confinement doit être strictement mis en œuvre et bénéficier d'une large adhésion de la population, comme ceci semble être le cas», explique encore le conseil scientifique du gouvernement.

Sortant d'une réunion à l'Elysée, le ministre de la Santé Olivier Véran a toutefois insisté que la durée de six semaines mentionnée n'était qu'une «estimation». «Le conseil scientifique s'est exprimé en donnant une estimation, je parle bien d'une estimation, parce que si vous posez la question à tous les membres du conseil scientifique, personne n'est capable de vous dire avec précision [...] ils ont dit : il faut peut-être se préparer à ce que le confinement dure au-delà de 15 jours, nous le savons, mais peut-être qu'il pourrait s'étendre jusqu'à une date plus lointaine de 5 ou 6 semaines encore une fois, grande prudence», a-t-il déclaré précisant que si la possibilité se présentait, le gouvernement lèverait «évidemment» le confinement plus tôt.

Concernant son efficacité les membres du Conseil soulignent également que «trois semaines [...] sont nécessaires pour obtenir une première estimation de son impact». Les membres ont également émis «un point d'alerte» sur «la pénurie réelle ou ressentie de divers types de matériels, à commencer par les matériels de protection sanitaires indispensables».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»