«J'ai baisé la France jusqu'à l'agonie» : enquête classée sans suite pour un clip de Nick Conrad

- Avec AFP

«J'ai baisé la France jusqu'à l'agonie» : enquête classée sans suite pour un clip de Nick Conrad Source: AFP
Le rappeur Nick Conrad
Suivez RT France surTelegram

Après un signalement du ministre de l'Intérieur, le parquet avait ouvert une enquête au sujet du clip Doux pays de Nick Conrad, dans lequel il déclare notamment : «Cet Hexagone, j'l'encule sa grand-mère». L'enquête a été classée sans suite.

Le parquet de Paris a classé sans suite son enquête ouverte après la diffusion au printemps d'un clip de rap aux propos polémiques sur la France, de Nick Conrad, déjà condamné pour un précédent titre.

Cette enquête avait été ouverte en mai pour «apologie de crime d'atteintes volontaires à la vie aggravées» à la suite d'un signalement du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

La procédure a été classée sans suite le 23 septembre en raison d'une infraction insuffisamment caractérisée, a détaillé le parquet, confirmant une information de LCI.

Dans ce clip intitulé Doux pays, ce rappeur à l'audience confidentielle multiplie les propos provocateurs – «J'ai baisé la France jusqu'à l'agonie», «Je brûle la France», «Cet Hexagone, j'l'encule sa grand-mère» ou encore «J'vais poser une bombe sous son panthéon» – et s'en prend à ceux qui avaient fustigé son précédent clip Pendez les Blancs, à l'origine d'un scandale cet automne lui ayant valu d'être condamné par la justice. Dans ce clip d'une rare violence, le rappeur  appelait à assassiner des Blancs, à les descendre «très brutalement», à les fouetter ou encore à reproduire la scène de meurtre du film American History X (de Tony Kaye, 1998) : «Sur un coin de trottoir, écrasement de tête mortel pour leur casser les dents.»

Pour ce clip, Nick Conrad – un pseudonyme – a écopé le 19 mars de 5 000 euros d'amende avec sursis pour «provocation au crime».

A lire aussi : Fuck le 17, le clip d'un groupe de rap de Seine-Saint-Denis dans le collimateur des autorités

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»