Sarcelles : une stèle aux soldats africains des deux Guerres mondiales profanée

- Avec AFP

Sarcelles : une stèle aux soldats africains des deux Guerres mondiales profanée© Capture d'écran Twitter, @p_haddad95
Tweet du maire de Sarcelles, Patrick Haddad.
Suivez RT France surTelegram

Une enquête a été ouverte après la profanation le 14 novembre dernier à Sarcelles d'un monument rendant hommage aux soldats africains tombés pendant les deux Guerres mondiales. Une stèle avait notamment été renversée et des fleurs écrasées.

Des fleurs piétinées ainsi qu'une stèle renversée : une enquête a été ouverte après la profanation d'un monument aux soldats africains qui ont combattu pour la France lors des deux Guerres mondiales, le 14 novembre dernier à Sarcelles, dans le Val-d'Oise, rapporte ce 18 novembre l'AFP.

Selon les premières images de vidéosurveillance, il s'agirait «visiblement d'un homme, seul et pas encore identifié», qui aurait «massacré le parterre de fleurs» et heurté la stèle jusqu'à ce qu'elle se renverse dans la soirée du 14 novembre, peu après 20h, soit trois jours après les cérémonies du 11 novembre, indique une source proche de l'enquête citée par l'AFP. «Aucune inscription, aucun tag, rien n'a été laissé sur la stèle», a-t-elle ajouté.

La stèle, installée sur le parvis de la gare depuis le mois de mai 2018, est érigée en mémoire des soldats africains tombés pendant les deux Guerres mondiales. Elle ne faisait l'objet d'«aucune polémique» et l'acte n'a pas été revendiqué, selon la même source.

L'exploitation d'autres images de vidéosurveillance est en cours. L'enquête, ouverte pour «dégradation de biens publics», a été confiée au commissariat de Sarcelles.

Lire aussi : Saint-Denis : l’orgue de la basilique dégradé et des vitraux brisés

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix