Saint-Denis : l’orgue de la basilique dégradé et des vitraux brisés

Saint-Denis : l’orgue de la basilique dégradé et des vitraux brisés© François Guillot Source: AFP
Basilique Saint-Denis. (image d'illustration)

L'orgue de la basilique Saint-Denis a subi des dégradations et des vitraux ont été cassés. L'hypothèse la plus probable, selon la conservatrice, est qu'une personne a pénétré dans l'imposant instrument et l'a endommagé en en sortant.

Le Parisien rapporte que l'orgue de la basilique Saint-Denis a subi des dégradations et que des vitraux ont également été cassés. C’est l’organiste qui aurait découvert les dégâts, le 3 mars au matin, au moment où il s’installait devant son instrument avant la messe du dimanche. Il a ainsi constaté que les deux portes du buffet avaient été fracturées et que le moteur avait également été endommagé.

«Les dégradations sont majeures», déplore Saadia Tamelikecht, conservatrice de la basilique. Selon elle, l’hypothèse  la plus probable est qu'un intrus aurait pénétré dans l’orgue et serait resté coincé dans cette machine gigantesque. «Pour sortir, il a endommagé le moteur et cassé les portes».

L’orgue de la basilique est unique en son genre. Conçu par le facteur d’orgue Cavaillé-Coll entre 1834 et 1841, il est classé monument historique pour sa partie instrumentale et son buffet néogothique. Il fait partie des premières orgues romantiques.

Ce ne sont pas les seuls dégâts constatés dans ce monument historique, également connu pour être la nécropole des rois de France jusqu'au XIXe siècle. Ce 5 mars, on a découvert que deux vitraux de la cathédrale avaient été brisés. Il s’agit de deux éléments de la rose sud, qui fait actuellement l’objet d’une restauration. Deux serrures ont également été forcées.

Les vitraux brisés datent du XIXe siècle. Ils font partie des pièces retravaillées par Debret et Viollet le Duc suite aux destructions de la Révolution.

Des traces de sang retrouvées parmi les verres pulvérisés laissent laisse penser que l'auteur des faits s'est blessé pendant sa périlleuse intrusion. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Saint-Denis.

Lire aussi : «Ignoble» : Finkielkraut s'insurge contre les propos de Schiappa sur la Manif pour tous

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter