Patrice Quarteron apporte son soutien à Zineb El Rhazoui et tacle Booba

Patrice Quarteron apporte son soutien à Zineb El Rhazoui et tacle Booba© Norsk Telegrambyra AS Source: Reuters
Zineb El Rhazoui a reçu le soutien de Patrice Quarteron (image d'illustration).

Dans une vidéo sur Instagram, Patrice Quarteron s'en est directement pris à Booba qui avait appelé à «pourrir la vie» de Zineb El Rhazoui. La journaliste avait cautionné l'utilisation de balles réelles contre les «racailles» lors de guet-apens.

L'ancien combattant de kick-boxing Patrice Quarteron est entré le 7 novembre dans le débat concernant les propos de Zineb El Rhazoui. Depuis le 6 novembre, une polémique est effectivement née autour de propos controversés de la journaliste sur C News. Celle-ci avait dénoncé des individus, qualifiés de «racailles», ayant tendu un guet-apens aux forces de l'ordre à Mantes-la-Jolie le 24 octobre et s'était dite favorable à l'utilisation de balles réelles par la police contre ces «barbares» dans cette situation.

Voir cette publication sur Instagram

N'oublie pas que tu es sur la liste de lL'etat islamique

Une publication partagée par PATRICE QUARTERON (@therealquarteron) le

Le rappeur Booba avait répliqué sur Instagram en tenant des propos injurieux à l'encontre de cette ancienne journaliste de Charlie Hebdo. Il avait notamment encouragé à «pourrir» la vie de Zineb El Rhazoui et une de ses publications s’est accompagnée des mots-dièses «protectzeracaille», «niquetamèreparlecul» ou encore «gestapute», et des deux emoji : un drapeau noir et une tête de mort.

En défense de Zineb El Rhazoui, Patrice Quarteron prévient Booba sur Instagram : «S'il arrive le moindre problème à cette jeune femme, je balance sur internet l'adresse de ta femme, de tes enfants, de toute ta famille, de ton père, de ta mère [...] Je te promets devant dieu.»

Connu pour ses interventions ciblées et polémiques dans le débat public, Patrice Quarteron insulte également Booba de «baltringue», et lui «promet de lui faire la misère» s'il s'en prenait à l'écrivain.

Lire aussi : Violences à Mantes-la-Jolie : «Il faut que la police tire à balles réelles», avance Zineb El Rhazoui

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»