Recyclage : le gouvernement offre à Myriam El Khomri une mission sur les métiers du grand âge

Recyclage : le gouvernement offre à Myriam El Khomri une mission sur les métiers du grand âge© vincent kessler / POOL Source: AFP
Emmanuel Macron et Myriam El Khomri lorsqu'ils étaient tous deux ministres du gouvernement Valls, en juin 2016 (image d'illustration).

L’ancienne ministre Myriam El Khomri, qui avait porté la loi Travail, à l'origine d'importants mouvements sociaux, revient aux affaires. Elle a été nommée à la tête d’une mission sur les métiers du grand âge par la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Le nouveau monde d'Emmanuel Macron ressemble décidément beaucoup à l'ancien. Selon les informations du Monde, l’ancienne ministre du Travail Myriam El Khomri, devrait être chargée d'ici le 27 juin d'une d’une «mission sur les métiers du grand âge» par la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Un poste dont la création avait été annoncée par la ministre le 28 mars dernier, et dont l'objet est de «proposer un grand plan» en faveur des métiers dits du grand âges. Dans le détail, il s'agira plus particulièrement de revoir les formations et les filières d’accès des métiers d’infirmières et d’aides-soignantes dans le secteur des personnes âgées.

Cette tâche est donc dévolue à Myriam El Khomri, qui n'était pourtant pas le premier choix du gouvernement. Agnès Buzyn souhaitait en effet confier le poste à l’ancienne secrétaire générale de la CFDT Nicole Notat, mais cette dernière ayant décliné la proposition, selon Le Monde, la ministre de la Santé s'est rebattu sur l'ancienne ministre de François Hollande, qui avait porté en 2016 la très impopulaire loi Travail. Soutenue par le patronat et le MEDEF, la loi Travail avait fait descendre des centaines de milliers de personnes dans les rues de France, et ce pendant plusieurs mois. Le Premier ministre de l'époque, Manuel Valls, avait dû recourir au 49.3 par deux fois afin de faire passer le texte au Parlement.

Sur ce dossier, Myriam El Khomri avait par ailleurs travaillé en étroite collaboration avec le ministre de l'Economie, qui n'était autre que l'actuel président Emmanuel Macron. Il faut croire que le chef de l'Etat, qui s'est fait élire sur la promesse d'un changement des méthodes politiques, estime que l'ancienne ministre avait rondement mené l'affaire.

Lire aussi : Les monologues du vagin : gros succès pour Bachelot, Schiappa et El Khomri (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»