«L'impression d'être dans 1984» : des youtubeurs parlent du «voyage d'étude» organisé par l'UE

«L'impression d'être dans 1984» : des youtubeurs parlent du «voyage d'étude» organisé par l'UE© RT France
La youtubeuse Tatiana Ventôse interviewée par RT France

Parmi les influenceurs de YouTube et d'Instagram ayant participé au «voyage d'étude» organisé par la Commission européenne en avril 2019, deux d'entre eux livrent un témoignage particulièrement critique de leur expérience à RT France.

La Commission européenne organisait au mois d'avril 2019 un «voyage d'étude» auquel étaient conviés des influenceurs du net, parmi lesquels plusieurs youtubeurs spécialisés dans l'actualité politique.

Comme le rapporte Marianne, la Commission européenne cherchait ainsi à convaincre ces figures des réseaux sociaux de «parler davantage d'Europe» et surtout de porter un «récit positif» autour de l'Union européenne. Au menu : visite des institutions européennes et séminaires visant à «déconstruire» les idées reçues sur l'UE...

Des fonctionnaires armés de bonnes intentions [...] nous expliquaient que "la désinformation, ce sont des faits avérés et réels, utilisés pour porter un propos politique qui va à l'encontre des politiques promues l'Union européenne"

Tatiana Ventôse et Tommy Lasserre, deux représentants de la chaîne YouTube «Le fil d'actu» (qui a publié un reportage à charge sur cette aventure), figurent parmi les participants qui ont pu goûter à cette expérience européenne. Ils ont accepté de livrer leur témoignage à RT France.

«J'avais l'impression d'être dans 1984 ou en URSS sur la fin, où des fonctionnaires armés de bonnes intentions [...] nous expliquaient que "la désinformation, ce sont des faits avérés et réels, utilisés pour porter un propos politique qui va à l'encontre des politiques promues l'Union européenne"», décrit Tatiana Ventôse, avant de relater l'argumentaire de ses interlocuteurs, qui lui auraient expliqué que «tout ça [était] organisé par la Russie».

Tommy Lasserre rapporte pour RT un autre élement, concernant le discours européen sur la concurrence au sein de l'UE : «L'idée reçue qu'ils ont essayé de défaire, c'est pas que l'Europe met en place la concurrence à l'échelle globale», faisant au contraire valoir que «la concurrence c'est bien».

Le youtubeur politique Grégory Tabibian a également commenté pour RT France l'initiative de la Commission européenne, à laquelle il n'a pas participé, mais au sujet de laquelle il se sent concerné en tant qu'influenceur sur les réseaux sociaux. «Est-ce que je trouve ça normal que des lobbyistes fassent du lobbying ? Oui, c'est leur boulot, ils vont pas se priver !», estime-t-il avant de rappeler que par le passé, certains youtubeurs avaient entrepris par eux-mêmes un voyage au cœur des institutions : «Peut-être que [les institutions européennes] savent que ce genre de choses peut arriver et que maintenant elles ont plus envie d'en avoir le contrôle, ou en tout cas, d'en avoir l'initiative», suggère le youtubeur politique.

Lire aussi : Départ de Macron, RIC, Frexit... La méthode pour ne pas «se faire arnaquer», selon un YouTubeur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»