«Personne n’a payé pour voir François de Rugy» : Ruffin attaque le ministre sur sa popularité

«Personne n’a payé pour voir François de Rugy» : Ruffin attaque le ministre sur sa popularité© Patrick Kovarik Source: AFP
François de Rugy à gauche, François Ruffin à droite, à l'Assemblée nationale en juin 2017 (image d'illustration).

Le député La France insoumise François Ruffin a répondu, sur Twitter, au ministre de la Transition écologique François de Rugy qui avait relativisé le succès de son dernier film en le mettant en parallèle avec celui du grand débat national.

François de Rugy et François Ruffin se sont lancé des piques sur Twitter en se livrant à une bataille de chiffres sur la popularité du grand débat organisé par le gouvernement et celle du dernier film du député.

Le ministre de la Transition écologique, depuis le perchoir le 2 avril, s'en était pris au député insoumis qui avait critiqué le grand débat national. «Je sais que vous considérez que le débat n'a pas eu de grand succès et vous considérez que l'écologie est le sujet majeur», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il avait consulté le site de François Ruffin pour voir ce qu'il y «mettait en avant».

Il a noté que l'Insoumis picard y faisait la promotion de son film J'veux du soleil et se réjouissait d'avoir réuni 20 000 spectateurs. «Si c'est un succès quand votre film fait 20 000 spectateurs, qu'en est-il quand 500 000 citoyens participent à un débat et remettent des contributions ?», a interrogé l'ancien Vert.

Les chiffres officiels du grand débat national, tels que communiqués sur le site dédié, font mention de 1 932 884 contributions, et de 10 452 réunions. 

François Ruffin a dans la foulée rétorqué sur Twitter : «20 000 entrées payantes : jamais personne n’a payé pour voir François De Rugy, même s’il nous coûte 9 940 euros (bruts)», dévoilant au passage le salaire du ministre.

Le député de Picardie assure en ce moment la promotion de son second film co-réalisé avec Gilles Perret, J'veux du soleil, un road movie dans la France des Gilets jaunes, qui sort en salles ce 3 avril. Le documentaire a d'ores et déjà cumulé 20 000 entrées en avant-première dans toute la France. François Ruffin, qui a démarré sa carrière en tant que journaliste et fondateur du journal Fakir, avait déjà réalisé un premier documentaire à succès, qui lui avait valu un César en 2017, Merci Patron.

Lire aussi : Ruffin se pose en médiateur face à Macron pour résoudre la crise des Gilets jaunes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»