Le Mans : des forains refusant leur nouvel emplacement reprennent les affrontements (IMAGES)

Le Mans : des forains refusant leur nouvel emplacement reprennent les affrontements (IMAGES)© JEAN-FRANCOIS MONIER Source: AFP
Les forains ont repris les affrontements contre les gendarmes le 25 mars 2019.

Le Mans est le théâtre d'affrontements entre la communauté foraine et la gendarmerie mobile. Les manifestants avaient annoncé leur intention d'en découdre à nouveau après une première journée de mobilisation le 22 mars.

Après une première manifestation jugée «violente» le 22 mars qui avait provoqué l'évacuation de la mairie du Mans (Sarthe), tenue par l'ancien ministre socialiste de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, les forains ont déclenché de nouveaux affrontements contre les forces de l'ordre le 25 mars. La communauté des forains réclame de pouvoir continuer à travailler dans le centre-ville, et s'insurge contre le déplacement de leurs activités en périphérie de celui-ci.

La gendarmerie mobile a fait usage de gaz lacrymogène et aurait utilisé des grenades de désencerclement, selon des journalistes sur place, pour disperser les manifestants qui étaient réunis dès 9h en centre-ville.

D'après l'AFP, 300 et 500 personnes issues de la communauté des forains s'étaient rendues dans le centre-ville dans la matinée, avant d'être repoussées par les gendarmes mobiles positionnés autour de la mairie.

Les manifestants forains ont érigé un barrage à une dizaine de mètres des forces de l'ordre. Selon l'AFP, des manifestants étaient cagoulés, casqués, équipés de masques à gaz et de battes de baseball. 

Une partie des manifestants ont paralysé le rail en s'installant sur les voies de chemin de fer au niveau de la gare.

En périphérie du Mans, la circulation des véhicules était totalement bloquée, selon la préfecture et le groupe Vinci.

Après leur action du 22 mars, les forains avaient annoncé leur intention de paralyser la ville ce 25 mars mais ils voulaient la «laisser» aux Gilets jaunes au cours du weekend.

La mairie du Mans, dans la Sarthe, avait été évacuée ce 22 mars dans l'après-midi en raison d'une manifestation «violente» de forains qui protestaient contre la nouvelle implantation de leurs manèges : «Il était hors de question de mettre le personnel en danger, on a préféré évacuer la mairie», avait indiqué à l'AFP une porte-parole de la mairie. 

Lire aussi : Les forains manifestent «de manière violente» au Mans, la mairie évacuée (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»