Lancement en France de la «Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme»

Lancement en France de la «Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme»© Capture d'écran d'une portion de l'affiche officielle/Dilcrah
Visuel de la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme.

Le 18 mars marque le coup d’envoi en France d’une semaine d’actions, d’événements culturels et d’initiatives contre le racisme et l'antisémitisme à destination des écoliers, collégiens, lycéens et étudiants.

Du 18 au 24 mars, dans le cadre de la «Semaine d'éducation et d'actions contre l’antisémitisme et le racisme», seront mis en place des ateliers et actions pédagogiques dans divers types d'établissements accueillant des enfants et des jeunes en France.

Le ministère de l’Education a détaillé le dispositif sur son site internet et rappelé que «faire acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité [était] une mission de l'Ecole». La semaine est organisée en collaboration avec la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme et l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).

Elle culminera le 21 mars, proclamé «Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale» en 1966 par l'Assemblée générale des Nations Unies. 

Parents d'élèves, personnels des établissements scolaires, organisations étudiantes et lycéennes et associations organiseront diverses initiatives destinées aux élèves des écoles, des lycées et des universités, afin de lutter contre les discriminations, la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme. Les différents intervenants seront amenés à créer des outils pédagogiques et des supports pour que les enseignants puissent amener le débat au sein des classes. L'accent sera porté sur la tolérance, la déconstruction des préjugés et la lutte contre les discriminations et les théories du complot, ainsi que la reconnaissance de la richesse de la diversité humaine et culturelle.

Ces actions organisées par les associations, les établissements scolaires, les clubs sportifs et autres établissements culturels, seront toutes inscrites dans un répertoire interactif, et ce pour la première fois, précise le site ministériel. 

Rencontres et débats, projections de films, conférences, expositions, pièces de théâtre, ateliers éducatifs, forums et rencontres sportives : plus de 500 événements rythmeront cette semaine de sensibilisation.

Des contenus écrits ou audiovisuels seront aussi produits et mis en ligne à cette occasion.

Ces événements prendront place cette année dans un contexte de recrudescence des actes antisémites, en hausse de 74% en 2018 selon le ministère de l'Intérieur.

Lire aussi : Le gouvernement et des personnalités politiques marchent contre l'antisémitisme à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»