Aéroport de Roissy : une militaire Sentinelle de 24 ans se suicide avec son arme de service

Aéroport de Roissy : une militaire Sentinelle de 24 ans se suicide avec son arme de service© Christian Hartmann Source: Reuters
Un soldat de la force Sentinelle en patrouille place du Trocadéro à Paris, en mai 2017 (image d'illustration).

Une militaire s'est suicidée avec son arme de service le 11 mars dans sa caserne à l'aéroport de Roissy. Ce drame porte à 21 depuis le début de l'année le «compteur de la honte» qui répertorie les suicides dans les forces de sécurité françaises.

Une militaire de 24 ans de la mission antiterroriste Sentinelle s'est donné la mort le 11 mars avec son arme de service dans sa caserne à l'aéroport de Roissy, a appris l'AFP le 13 mars, évoquant des sources concordantes.

La jeune femme a été retrouvée par ses collègues dans la chambre qu'elle occupait dans une caserne de l'armée en début d'après-midi, selon une source proche du dossier.

Le porte-parole du gouverneur militaire de Paris a également confirmé le décès sans donner plus de détails. Une enquête sur les causes de la mort a été ouverte et confiée au commissariat de Villepinte (Seine-Saint-Denis). 

L'association Uniformes en danger, qui défend la cause de tous les porteurs d'uniformes en France et répertorie également les suicides tous corps de sécurité confondus, a comptabilisé 88 suicides en 2018. Lors d'un rassemblement inter-associatif à Paris le 12 mars pour dénoncer le silence autour du phénomène de l'épidémie de suicides dans la police nationale et dans les autres corps de sécurité, ce compteur affichait 20 morts depuis début 2019. Il en est maintenant à 21.

Lire aussi : Suicides dans les forces de l'ordre : le compteur de la honte reprend dans une relative indifférence

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter