PMA pour toutes : selon Marlène Schiappa, c'est «Richard Ferrand qui a la main sur le calendrier»

PMA pour toutes : selon Marlène Schiappa, c'est «Richard Ferrand qui a la main sur le calendrier»© JEFF PACHOUD Source: AFP
Marlène Schiappa, discours à Lyon pour un meeting politique LREM, septembre 2018 (image d'illustration).

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité entre les hommes et les femmes l'assure : le débat sur la PMA pour toutes aura bien lieu avant l'été. Selon elle, «Richard Ferrand tiendra cet engagement du président de la République.»

Le secrétaire d'Etat chargé de l'égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa a accordé une interview au journal Le Parisien, publiée le 7 mars, dans laquelle elle a assuré que le débat sur l'extension de la procréation médicale assistée aux couples de femmes et aux femmes seules ne serait pas reporté : «La parole qui compte est celle du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand. C’est lui qui a la main sur le calendrier parlementaire et il a déclaré que la PMA pour toutes serait mise à l’agenda avant cet été. Il tiendra cet engagement du président de la République.»

Interrogée sur la participation de «milliers de personnes» à la 13e «marche contre l'avortement», le secrétaire d'Etat a fait part de son inquiétude : «C’est très préoccupant, car aucun droit n’est jamais acquis. Il peut y avoir des régressions. C’est préoccupant d’entendre, par exemple, la tête de liste LR aux européennes dire, qu’à titre personnel, il n’est pas favorable à l’IVG. Moi, ce qui m’intéresse, c’est de savoir ce qu’il va voter. Est-ce qu’il va soutenir les femmes en Espagne, en Hongrie ou dans d’autres pays qui se battent pour avoir droit à l’IVG ?»

Cependant, selon une analyse de FranceInfo publiée le 6 mars, après une réunion de groupe LREM en présence du Premier ministre, si le calendrier de la PMA pour toutes était «officiellement [...] maintenu», ce serait «davantage pour le symbole qu'autre chose, puisque les députés ne devraient pas avoir le temps de voter le texte cette année.» 

Et de décrypter dans cet article : «Ils auront déjà fort à faire avec les mesures issues du grand débat, et cela arrange plutôt la majorité, à en croire un cadre de la macronie, conscient du caractère ultra-sensible du débat sur la PMA [pour toutes] : "Notre volonté est de prendre notre temps pour rassurer, dit-il. Nous ne voulons surtout pas nous précipiter et risquer de tout bloquer, comme François Hollande avec le mariage pour tous."» 

Lire aussi : Des milliers de personnes défilent à Paris contre l'avortement (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter