Des milliers de personnes défilent à Paris contre l'avortement (VIDEOS)

Des milliers de personnes défilent à Paris contre l'avortement (VIDEOS)© Meriem Laribi @Meriem_RT
Deux participantes à la marche contre l'avortement organisée à Paris, le 20 janvier.

Des milliers d'opposants à l'avortement ont défilé ce 20 janvier à Paris à l’occasion de la 13e «Marche pour la vie». Au micro de RT France, les protestataires ont exprimé leur crainte d’une banalisation de l’interruption volontaire de grossesse.

Plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé ce 20 janvier entre la Porte Dauphine et la place du Trocadéro, dans la capitale française, pour dire non à l’avortement. «L’avortement salit les consciences», «C’est mon corps pas ton choix», pouvait-on lire sur les nombreuses banderoles brandies par les protestataires, parmi lesquels figuraient de nombreuses familles et des religieux.

Parmi les manifestants figurait Christine Boutin, ancienne présidente du Parti chrétien démocrate (PCD). Au micro de RT France, elle a entre autres déploré «une banalisation de l’avortement» qui amènerait, selon elle, à «l'eugénisme», une pratique qui consiste à améliorer le patrimoine génétique de l'espèce humaine par la voie de l'interruption de la grossesse et l'interdiction de la reproduction. «A 97%, l’embryon [qui est porteur de la trisomie] est éliminé», a-t-elle déploré.  

Présente également lors du défilé, Adélaïde Pouchol, porte-parole de la Marche pour la Vie, a expliqué que cette marche avait cette année une «tonalité particulière» en raison de la volonté du gouvernement de réviser la loi de bioéthique. Dans son dernier rapport du 15 janvier, la mission parlementaire chargée de préparer le débat législatif avait préconisé l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Pour l’heure, la PMA, ou insémination artificielle par don de gamètes anonyme, est uniquement autorisée pour les couples de sexe différent infertiles.

Lire aussi : Laurence Rossignol veut supprimer la clause de conscience spécifique à l'IVG

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»