De nouvelles inscriptions antisémites découvertes à Paris

De nouvelles inscriptions antisémites découvertes à Paris© Alexandre HIELARD Source: AFP
Une porte dégradée dans le quartier Alésia.

Le Parisien rapporte plusieurs inscriptions, dessins et tags antisémites et nazis dans plusieurs lieux parisiens, notamment dans le quartier d'Alésia. Une femme a également porté plainte après avoir reçu des menaces verbales.

Dans le quartier parisien d'Alesia, plusieurs tags antisémite tels que «Mort aux juifs» ou «Sale juif» ont été découverts ce 21 février. Selon Le Parisien, ces inscriptions ont été remarquées sur des «murs publics et privés et sur la devanture d’un commerce». La municipalité aurait d'ores et déjà déposé plainte selon le quotidien. Une source policière s'inquiète : «C’est en train d’exploser [...] Dans les commissariats, nous constatons une vraie recrudescence de signalements de tags, d’inscriptions antisémites et de menaces. On en a plusieurs fois par jour.»

La maire Génération.s du XIVe arrondissement Carine Petit déplore de «nombreuses inscriptions racistes et antisémites dans le quartier Plaisance aux abords du groupe scolaire Simone Veil». «La Justice est saisie. Les équipes interviennent. Que les auteurs soient condamnés, militants fascistes ou sombres débiles», ajoute-t-elle.

Un reporter AFP Alexandre Hiélard a compilé plusieurs photographies de ces inscriptions antisémites, visibles notamment sur un banc d'abribus ou une porte d'immeuble dans le quartier d'Alésia.

Des croix gammées ont également été signalées dans le XXe arrondissement de Paris le 20 février.

Le Parisien ajoute qu'une avocate a déposé plainte au commissariat du VIIIe arrondissement pour «injures à caractère racial et menaces de crimes contre les personnes», après avoir reçu une lettre de menaces. Dans le XVIe arrondissement, une plaignante aurait reçu plusieurs menaces dont l'une verbale : «Sale juive ! Tu vas ouvrir ta porte. Tu vas voir ce qu’on va te faire !»

Deux jours plus tôt, à proximité de Paris à Bry-sur-Marne, un tag antisémite signé du nom de la Ligue de défense noire africaine (LDNA) a été découvert sur le mur d’enceinte d'une synagogue. La LDNA a porté plainte, jugeant ce tag «abject» et évoquant un acte réalisé en «false flag (sous faux drapeau)».

Lire aussi : L'antisionisme est-il de l'antisémitisme ? La question qui divise

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter