«Macron démission !» : 2 500 Gilets jaunes devant l'ONU à Genève contre les violences policières

«Macron démission !» : 2 500 Gilets jaunes devant l'ONU à Genève contre les violences policières© DENIS BALIBOUSE Source: Reuters
Des milliers de Gilets jaunes se sont rassemblés devant l'ONU à Genève, le 20 février.

Des Gilets jaunes français sont venus jusqu'à Genève en Suisse, devant le Palais des Nations où se réunit le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, pour dénoncer les violences policières dont ils sont victimes depuis le début du mouvement.

C'est une manifestation dont la portée symbolique était forte : le 20 février, près de 2 500 Gilets jaunes se sont rassemblés devant le Palais des Nations à Genève, où se déroulent les réunions du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, pour dénoncer «les violences policières françaises».

«Nous venons rendre hommage à nos victimes et à nos blessés pour dénoncer toutes les violences policières que nous subissons depuis le début du mouvement. Certaines personnes ont perdu des yeux ou ont eu des mains arrachées, des blessures graves», avait confié la veille Nicolas Mollier, l'un des organisateurs, sur la chaîne suisse RTS.

L'ancien rapporteur spécial de l'ONU aux droits de l'Homme, le Suisse Jean Ziegler, est venu appuyer le mouvement et apporter son soutien à cette démarche.

Après avoir rendu hommage aux victimes, les Gilets jaunes ont scandé leur slogan habituel, «Macron démission !», avant d'entonner une Marseillaise retentissante.

Très encadré par les organisateurs, qui avaient insisté sur leur volonté de voir un évènement «extrêmement pacifiste et sans heurts», le rassemblement s'est tenu deux heures durant dans le calme.

Des experts indépendants de l'ONU ont fait part de leurs inquiétudes mi-février quant au comportement des forces de l'ordre en France envers les manifestants. Ce groupe d'experts des droits de l'homme des Nations unies a ainsi demandé à la France de «repenser [ses] politiques en matière de maintien de l'ordre pour garantir l'exercice des libertés».

Lire aussi : Des experts de l'ONU épinglent la France pour son comportement envers les manifestants Gilets jaunes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»