Hanouna invité à l'Assemblée nationale pour débattre sur les familles monoparentales

Hanouna invité à l'Assemblée nationale pour débattre sur les familles monoparentales© JOEL SAGET Source: AFP
Cyril Hanouna est l'animateur de Touche pas à mon poste (image d'illustration).

Les macronistes tentent-ils de récupérer le jeune public de Cyril Hanouna ? Le 13 février, l'animateur était à l'Assemblée nationale, siégeant en tribune aux côtés des secrétaires d'Etat Mounir Mahjoubi, Marlène Schiappa et Christelle Dubos.

Qui de mieux que Cyril Hanouna pour débattre à l'Assemblée nationale de la problématique des familles monoparentales ? Pour la macronie, l'animateur est devenue une coqueluche. Cyril Hanouna entretient de fait une relation de proximité avec Emmanuel Macron et a promu le grand débat national dans l'une de ses émissions, Balance ton post, en présence de la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa. Lors d'un débat sur les familles monoparentales le 14 février au Palais Bourbon, dans la salle Colbert, il s'est ainsi retrouvé au centre de la tribune, aux côtés de Marlène Schiappa, du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Économie et des Finances Mounir Mahjoubi ou de la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Christelle Dubos.

Aux 200 familles présentes, l'animateur de Touche pas à mon poste (TPMP) a annoncé leur offrir «une place gratuite chez Eurodisney». A la tribune se trouvait également une chroniqueuse de TPMP, Christelle Kelly. Elle encourageait les prises de parole par une formule phare de Cyril Hanouna : «Vas-y ma chérie.»

Christine Kelly a formulé cinq propositions sur les familles monoparentales qu'elle portera pour le grand débat national, comme le fait qu'elles soient prioritaires au logement ou qu'elles puissent toucher une allocation au premier enfant.

Lire aussi : Macron a écrit un SMS à Hanouna, qui aimerait le recevoir dans son émission

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter