Nice : des Gilets jaunes débarquent avec une brouette de pièces rouges au centre des impôts (PHOTO)

Nice : des Gilets jaunes débarquent avec une brouette de pièces rouges au centre des impôts (PHOTO)© REUTERS/Regis Duvignau
Des centimes d'euros : le moyen choisi par six Gilets jaunes pour payer 350 euros d'amende (image d'illustration).

Des manifestants azuréens ayant visiblement fait les fonds de tiroir pour payer leur amende de 350 euros se sont rendus au centre des impôts de Nice avec une brouette de centimes. Mais ils ont été bloqués à l'entrée pour des raisons de «sécurité».

Le matin du 29 janvier, six Gilets jaunes originaires de la Côte d'Azur se sont rendus au centre des impôts de Nice afin de payer leur amende de 350 euros. Pour ce faire, ils étaient venus équipés d'une brouette contenant l'intégralité de la somme... en pièces rouges. 

Les 350 euros, récoltés petit à petit auprès des sympathisants du mouvement social, correspondaient au paiement de deux amendes pour outrage à agent datant du 1er décembre.

Malheureusement pour les manifestants, la trésorerie des Finances publiques est restée fermée pour des «raisons de sécurité» et a finalement ouvert avec deux heures de retard, selon le journal régional Nice-Matin. La raison invoquée par le centre des impôts : «Un risque d’envahissement ou de blocage du service.»

La brouette n'ayant pu être déposée, les manifestants devraient retenter leur coup au centre des finances dès le 30 janvier, selon le quotidien.

Lire aussi : «Soulèvement sans précédent» : Christophe Castaner souhaite qu’Eric Drouet soit poursuivi en Justice

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter