Thierry Mariani quitte Les Républicains pour rejoindre la liste du RN aux européennes

Thierry Mariani quitte Les Républicains pour rejoindre la liste du RN aux européennes© Bertrand Guay Source: AFP
L'ex-ministre des Transports Thierry Mariani.

L'ex-ministre des Transports Thierry Mariani a officialisé son départ des Républicains : il figurera sur la liste du parti de Marine Le Pen aux élections européennes de 2019. C'est le premier ex-membre d'un gouvernement à rejoindre le RN.

Ce n'est pas une réelle surprise, mais plutôt l'officialisation d'un choix dont il ne faisait presque plus mystère : le 8 janvier, l'ancien ministre des Transports Thierry Mariani a annoncé qu'il quittait Les Républicains (LR) pour rejoindre la liste du Rassemblement national (RN) pour les élections européennes qui auront lieu en mai prochain. Il est également accompagné de l'ancien député Jean-Paul Garraud, qui rejoint lui aussi la liste du RN.

«On rejoint la liste du RN avec Jean-Paul Garraud parce qu'aujourd'hui, c'est celle qui correspond le plus à nos convictions pour changer l'Europe», explique Thierry Mariani, premier ancien membre d'un gouvernement à rejoindre le parti de Marine Le Pen. Celui qui, au second tour de l'élection présidentielle en 2017, n'avait pas appelé à voter pour Emmanuel Macron, poursuit : «Chez Les Républicains, on est dans une impasse stratégique avec une absence de liste claire.»

«Il est allé vers celui qui lui offrait un mandat parlementaire», a réagi l'entourage du président de LR Laurent Wauquiez cité par Le Figaro, poursuivant, face à la décision de celui qui avait adhéré au RPR en 1976 : «[Il] était devenu, dans la suite de son échec aux législatives, un homme aux positions isolées, à la marge du parti, sans mandat ni aucune responsabilité chez les Républicains.»

Le cofondateur, avec Jean-Paul Garraud, du courant La Droite populaire, classée à la droite du parti, défendait, au sein de LR, un rapprochement avec la Russie, dont il défend régulièrement les positions sur la scène internationale, et critiquait les politiques d'immigration suivies depuis plusieurs années. Il défendra, pour les européennes, «la question de l'identité et de l'immigration.»

En novembre dernier, Thierry Mariani annonçait, dans une lettre, son souhait de quitter le comité d'éthique de RT France afin «de renouer dans les mois à venir avec la politique».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter