«Toujours avec le même plaisir»: les époux Macron ont bien passé leurs vacances au fort de Brégançon

«Toujours avec le même plaisir»: les époux Macron ont bien passé leurs vacances au fort de Brégançon© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Au second plan, le fort de Brégançon, demeure présidentielle située sur un piton rocheux dans la commune de Bormes-les-Mimosas.

«Ces quatre jours parmi vous de réflexion, de lecture et de promenade ont accompagné avec bonheur cette fin d'année», a écrit Emmanuel Macron dans le livre d'or de la mairie. 40 Gilets jaunes avaient tenté à deux reprises de pénétrer dans le fort.

Fin du suspense : l'Elysée, qui n'avait pas souhaité communiquer le lieu de résidence du couple présidentiel pendant ses vacances, a confirmé ce 31 décembre que le président de la République avait bel et bien passé ces quatre derniers jours au fort de Brégançon. Une quarantaine de Gilets jaunes avaient tenté à deux reprises d'investir la demeure présidentielle varoise, estimant que le dispositif policier déployé signifiait que le chef de l'Etat y passait ses vacances de fin d'année.

Ces quatre jours parmi vous de réflexion, de lecture et de promenade ont accompagné avec bonheur cette fin d'année

«Il fait bon vivre à Bormes-les-Mimosas», s'est réjoui le maire de la ville où se situe le fort de Brégançon. «Le président de la République Emmanuel Macron a souhaité adresser un message aux Borméennes et Borméens», a rapporté François Arizzi sur sa page Facebook, commentant le message laissé par le chef de l'Etat dans le livre d'or de sa commune le soir du 30 décembre.

Dans son message, le locataire de l'Elysée a remercié les habitants et le maire. «Ces quatre jours parmi vous de réflexion, de lecture et de promenade ont accompagné avec bonheur cette fin d'année», écrit Emmanuel Macron. «C'est toujours avec le même plaisir que nous descendons à Brégançon», ajoute-t-il, avant de présenter ses vœux pour 2019 «aux Borméennes et aux Borméens». 

Le 27 décembre, une quarantaine de Gilets jaunes avaient tenté sans succès de s'approcher du fort de Brégançon, empêchés par un cordon de gendarmes. Le maire François Arizzi avait fustigé le comportement de ces Gilets jaunes ayant traversé des domaines privés pour tenter d'atteindre leur cible : «C'est du grand n'importe quoi, pour des gens qui veulent la démocratie, il faudrait déjà qu'ils commencent par respecter la propriété des autres.»

Les époux Macron ont renoncé à leurs traditionnelles vacances au ski dans la station de la Mongie, étant donné que, selon un conseiller de l'Elysée, ce n'est pas «le meilleur message à adresser en ce moment». Ils ont en revanche été aperçus le 28 décembre dans la chic station balnéaire de Saint-Tropez.

Lire aussi : Gilet jaune des villes, Gilet jaune des campagnes : où en est le mouvement après l'acte 7 ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»