Le député-troll Joachim Son-Forget quitte La République en marche

Le député-troll Joachim Son-Forget quitte La République en marche© Capture d'écran RMC
Joachim Son-Forget.

Il est devenu la coqueluche des réseaux sociaux en quelques heures, après de nombreuses publications décalées qui ont beaucoup fait réagir : le député macroniste et fantasque Joachim Son-Forget a annoncé qu'il quittait le parti présidentiel.

Le député Joachim Son-Forget, convoqué dans deux semaines par le bureau du groupe LREM après des propos jugés «sexistes» contre la sénatrice écologiste Esther Benbassa, a quitté ce 29 décembre le parti présidentiel et son groupe parlementaire, selon une information de Valeurs actuelles confirmée samedi à l'AFP par l'intéressé.

Le représentant à l'Assemblée nationale des Français de Suisse et du Liechtenstein a dit à l'hebdomadaire conservateur continuer de soutenir le président Emmanuel Macron, mais ne pas exclure de «constituer une liste aux élections européennes et de créer un parti, quitte à continuer à utiliser la satire et des méthodes de communication innovantes».

Le cas de Joachim Son-Forget devait être examiné le 14 janvier par le bureau du groupe LREM à l'Assemblée nationale en vue d'éventuelles sanctions. Son départ, dont le président du groupe Gilles Le Gendre, interrogé par l'AFP, n'a pas encore reçu la notification, ramène à 305 le nombre de députés membres du groupe.

Déjà dans le collimateur d'une lettre d'avertissement de son parti pour des propos qualifiés par certains de «sexistes» contre la sénatrice Esther Benbassa, le député a signé depuis le 27 décembre soir de nombreux tweets assez éloignés de la réserve attendue d'un député. Un peu avant minuit, il avait commencé par un selfie posté par le député avec une peluche de blaireau, où il s'en prenait à ceux, dont ses collègues LREM, qui avaient critiqué ses propos envers Esther Benbassa. 

Le parlementaire, médecin de profession, avait dans son viseur une citation anonyme de députés LREM cités dans le journal Le Monde et le qualifiant de «psychologiquement perturbé». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»