«Coïncidences» : le mystérieux voyage de Benalla au Tchad interpelle l’opposition

«Coïncidences» : le mystérieux voyage de Benalla au Tchad interpelle l’opposition © Gonzalo Fuentes Source: AFP
L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla.

«Nous sommes très surpris par ces coïncidences» : la porte-parole des Républicains résume ainsi le sentiment général sur la présence d'Alexandre Benalla au Tchad avant la visite d'Emmanuel Macron. L'UDI s'inquiète des menaces qu'il a proférées.

Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle affaire Benalla ? La visite au Tchad de l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, quelques jours seulement avant le voyage officiel du président de la République, interpelle l'opposition, qui s'interroge sur cette coïncidence.

D'autant que la passe d'armes entre la présidence, qui a assuré qu'Alexandre Benalla n'était chargé d'aucune mission «officielle ni officieuse», et l'intéressé, qui a publié un communiqué virulent à l'adresse de l'Elysée ponctué d'une menace en bonne et due forme («je ne me tairai plus»), n'a rien fait pour améliorer cette impression.

A tel point que même le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, dont le parti est pourtant proche de LREM, se montre inquiet. «Il menace l'Elysée et le président de la République comme s'il avait quelque chose à révéler et ça, c'est malsain», a-t-il ainsi confiéauprès de LCI.

Du côté du Rassemblement national, le député Gilbert Collard estime qu'il revient à l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron de lever tout soupçon que sa visite a pu faire naître : «Il faut qu'il nous explique très clairement pourquoi il est allé au Tchad, dans quelles conditions, de manière qu'on ne puisse pas supposer qu'il y a un lien entre ce qu'il fait et la démarche de Macron», a-t-il soutenu sur LCI. Pour le député RN du Nord Sébastien Chenu, Alexandre Benalla «n’est peut-être jamais sorti de l’orbite élyséenne». «On ouvre une porte, un placard, une fenêtre, un tiroir à l’Élysée, on y retrouve de près ou de loin monsieur Benalla», a-t-il déclaré dans des propos rapportés par France Info.

Un sentiment général résumé par la porte-parole du parti Les Républicains Laurence Sailliet : «Nous sommes très surpris par ces coïncidences.»

«Qui porte la diplomatie de notre pays ?»

A gauche aussi, le rôle joué par Alexandre Benalla soulève des questions. «On a toujours été malheureusement habitués dans les affaires Françafrique à des personnages comme ça assez sulfureux, jouant les intermédiaires plus ou moins officieux. Alors je ne sais pas si Monsieur Benalla est de cette trempe mais si c’est le cas, c’est vraiment gravissime», a lancé le député insoumis Eric Coquerel, cité par France Info. 

La présidente du groupe PS à l'Assemblée, Valérie Rabault, a quant à elle estimé sur Europe 1 que le voyage au Tchad de l'ancien conseiller de l'Élysée interrogeait «sur qui porte la diplomatie de notre pays». «Ce qui est sûr c'est que l'on ne sait pas encore tout de ces affaires bis ou ter Benalla», a-t-elle conclu.

Alexandre Benalla assure avoir accompagné une délégation économique étrangère dans le cadre d'investissements au Tchad. Dans une réaction transmise à l'AFP, il a déploré les propos de «certaines personnes à l'Elysée» à son encontre, qu'il a qualifiés de «diffamatoires».

Lire aussi : Quand l'ombre d'Alexandre Benalla plane sur la visite d'Emmanuel Macron au Tchad

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»