Tirs de feux d'artifice, poubelles brûlées : nouveaux incidents lors de mobilisations lycéennes

Tirs de feux d'artifice, poubelles brûlées : nouveaux incidents lors de mobilisations lycéennes© REMY GABALDA Source: AFP
La police fait face aux lycéens à Toulouse, le 7 décembre (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Des dégradations et des interpellations ont été signalées dans le département de l'Essonne, où des lycéens se sont confrontés aux forces de l'ordre. Les policiers auraient essuyés des tirs de feux d'artifice et des poubelles ont été incendiées.

Selon les informations du journal Le Parisien, les lycéens restent fortement mobilisés ce 10 décembre dans le département de l'Essonne, avec déjà des dégradations et des interpellations dans le cadre de la mobilisation anti-gouvernementale.

Devant le lycée Brassens de Courcouronnes, des feux de poubelles ont été signalés et des projectiles auraient été jetés en direction des forces de l’ordre, notamment des feux d’artifices. Ironie du sort, c'est la ville qu'avait choisie Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, pour démontrer l'efficacité de la police de sécurité du quotidien (PSQ) le 26 novembre.

Deux voitures ont été retournées à Ris-Orangis et des violences ont été constatées dans les villes de Massy, Sainte-Geneviève-des-Bois et Corbeil-Essonnes.

Par ailleurs, des lycées ont été bloqués à Longjumeau et Morangis : «Un groupe d’élèves bloque pour faire entendre leurs revendications. Nous avons beaucoup parlé avec eux pour essayer de contenir la situation. Pour l’instant, ils laissent entrer par petits groupes des lycéens. Ce qui m’inquiète, c’est qu’il y a beaucoup de monde devant l’établissement. On n’est pas à l’abri d’éléments extérieurs qui viennent pour que ça dégénère», a expliqué Sandrine Gelot, maire de Longjumeau au Parisien. Plusieurs individus ont été interpellés pour des bris de glace.

Dès le 3 décembre, seulement deux jours après un rassemblement de Gilets jaunes entaché de violences, les lycéens ont organisé des blocages et des mouvements de contestation, souvent émaillés d'affrontements avec les forces de l'ordre, comme à Aubervilliers. Ces incidents se sont poursuivis toute la semaine en Ile-de-France et à travers tout le territoire. Dans ce contexte, une scène d'interpellation filmée et mise en ligne de plusieurs dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie, a particulièrement ému les réseaux sociaux et la classe politique de gauche, le 6 décembre.

Lire aussi : Mobilisation étudiante du 6 décembre : plus de 700 lycéens interpellés dans toute la France (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix