«On nous a dit de faire des start-ups, on fait une start-up !» : découvrez Enlysée (ENTRETIEN)

«On nous a dit de faire des start-ups, on fait une start-up !» : découvrez Enlysée (ENTRETIEN)
RT France rencontre le fondateur d'Enlysée, celui-ci préfère garder l'anonymat et être présenté en tant que «Manu» pour l'entretien.

RT France a rencontré le fondateur de «la boutique parodique officielle du ruissellement» : Enlysée.fr. Préférant garder l'anonymat, celui qui souhaite être appelé «Manu» a décrit les objectifs de sa jeune start-up.

Le 31 mai, le directeur de cabinet de la présidence de la République, Patrick Strzoda, déposait la marque «Elysée - Présidence de la République», dans le but de commercialiser des goodies liés au palais présidentiel et à la présidence. Près de quatre mois plus tard, un curieux compte faisait son apparition sur le réseau social Twitter, se présentant ainsi : Enlysée.fr, La boutique parodique officielle du ruissellement.

Lire aussi : Comment l'Elysée a failli vendre des mugs abusivement estampillés «porcelaine de Limoges»

En faisant dérouler les derniers tweets du compte, apparaissent rapidement quelques objets commercialisés par le site parodique. Multipliant les références au discours du locataire de l'Elysée, la boutique propose ainsi un T-shirt portant l'inscription «Gaulois réfractaire», un mug «Traverser la rue» ou encore un sac «Je coûte un pognon de dingue»... Autant de produits qui ont permis à la petite structure d'écouler près de 3 000 commandes depuis son lancement.

Les objectifs de «Manu», fondateur d'Enlysée.fr

RT France a rencontré le fondateur d'Enlysée.fr – qui a tenu à se présenter sous le nom de «Manu».

Résumant sa démarche, Manu a expliqué que les recettes générées par son activité permettaient à Enlysée.fr d'aider les personnes en difficulté, notamment «à travers le soutien d'associations venant en aide aux personnes à la rue et aux migrants».

On nous a dit de faire des start-ups, on fait une start-up.

Ironisant sur certaines promesses d'Emmanuel Macron, le fondateur d'Enlysée.fr a affirmé soutenir la politique annoncée par le président de la République française : «C'est lui qui a dit l'année dernière : "cet hiver, plus personne dehors, ni dans la rue, ni dans les bois". On ne fait que l'aider.» Et «Manu» d'ajouter, sur le thème de l'entrepreneuriat, une thématique chère au président de la République et au parti La République en marche (LREM) : «On nous a dit de faire des start-ups, on fait une start-up, on lève des fonds.»

Lire aussi : La gamme de produits dérivés de l'Elysée inspire les réseaux sociaux

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter