Robert Faurisson, chef de file des révisionnistes, est mort

Robert Faurisson, chef de file des révisionnistes, est mort© Jacques Guez Source: AFP
Robert Faurisson lors d'un de ses passages au tribunal dans les années 2000 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le militant révisionniste Robert Faurisson est décédé à l'âge de 89 ans à Vichy, d'une crise cardiaque. La vie de cet ancien professeur de littérature, qui remettait en cause l'existence des chambres à gaz, a été rythmée par les tollés et les procès.

Ancien professeur universitaire en Lettres et militant négationniste, Robert Faurisson est décédé d'une crise cardiaque dans la soirée du 21 octobre à l'âge de 89 ans, à Vichy, où il vivait.

Robert Faurisson s'était fait connaître à la fin des années 1970 par une série de tollés médiatiques et de procès l'accusant de nier le génocide des Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi : Des colonnes du Monde aux bancs des tribunaux, qui était Robert Faurisson ?

«Je n'ai pas peur de la mort et je souhaiterais même me suicider», déclarait l'ancien universitaire dans une interview filmée, publiée au mois de juin 2017 sur YouTube.

Parmi les dernières controverses autour du personnage : sa condamnation en juin 2016 pour «diffamation raciale» à la suite de propos niant l'existence des chambres à gaz nazies lors d'une conférence à Téhéran en 2006. Un mois plus tôt, Robert Faurisson était attaqué en justice pour antisémitisme par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme après des propos qu'il avait tenus au banquet du journal d'extrême-droite Rivarol.

En décembre 2008, l'ancien professeur avait répondu présent à l'invitation de l'humoriste Dieudonné au Zénith à Paris. Alors qu'il l'avait fait monter sur scène à la fin de son spectacle «J’ai fait l’con» pour lui remettre le prix «de l'infréquentabilité», l'artiste franco-camerounais avait expliqué sa démarche comme étant une «bombe médiatique artisanale». «Fallait que je trouve plus fort que Le Pen», avait-il affirmé.

Lire aussi : La CEDH rejette le recours de Dieudonné et confirme sa condamnation

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix