Eclaboussé par un scandale, le secrétaire général de FO démissionne

Eclaboussé par un scandale, le secrétaire général de FO démissionne © Geoffroy Van der Hasselt Source: AFP
Pascal Pavageau en mai 2018.
Suivez RT France surTelegram

Après le scandale lié au fichage interne d’une centaine de cadres de FO, Pascal Pavageau, le secrétaire général de la confédération, a annoncé par une lettre d'excuses et de récriminations qu'il quittait son poste.

Pascal Pavageau, le secrétaire général du syndicat Force ouvrière (FO) a envoyé une lettre le 17 octobre aux membres du Comité confédéral national pour leur annoncer son départ, moins de six mois après son élection.

Depuis le 10 octobre, il essuyait une tempête déclenchée par des révélations du Canard enchaîné sur le fichage en interne de cadres de FO et a fini par céder.

La commission exécutive de FO devait se réunir à 10 h pour statuer sur le sort de son chef. En les précédant grâce à l’envoi de sa lettre, Pascal Pavageau s’est donc épargné leurs débats.

Soyez fiers du mal que vous m'avez fait ainsi

«Je m'excuse de lâcher mais c'est trop dur», confie-t-il dans cette lettre, humblement signé du nom de «militant». Tout en présentant «sincèrement ses excuses», le syndicaliste s’est justifié et a incriminé ses camarades de lutte, les accusant d'avoir fomenté une cabale. «Comment se fait-il que certains responsables de l'Organisation aient ces documents depuis plusieurs semaines, qu'ils ne m'en aient pas informé et qu'ils aient choisi la presse comme moyen de diffusion ?», a-t-il interrogé. «Soyez fiers du mal que vous m'avez fait ainsi qu'à l'Organisation en choisissant de faire passer vos intérêts personnels, votre petit pouvoir ou votre aigreur avant tout», a-t-il tancé.

Avant que le successeur de Pascal Pavageau ne soit désigné, le bureau confédéral de FO assurera la direction par intérim de l’organisation. 

Le Canard enchaîné avait révélé le 10 octobre que plus d’une centaine de responsables FO avaient fait l’objet d'un fichage interne. «Bête», «complètement dingue», «mauvais», «franc-maçon», «déteste JCM [Jean-Claude Mailly]» ou encore «apprécié par PP [Pascal Pavageau, le nouveau secrétaire général de FO] : le document, ponctué de qualificatifs plus ou moins dépréciatifs, a été constitué en octobre 2016 par des proches de Pascal Pavageau, selon l'hebdomadaire satirique.

Lire aussi : Carrefour : «Le modèle social français est fini» selon Force ouvrière

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix