«Quel mépris !», «une honte !» : les politiques fustigent l'échange entre Macron et un jeune chômeur

«Quel mépris !», «une honte !» : les politiques fustigent l'échange entre Macron et un jeune chômeur© POOL New Source: Reuters
Emmanuel Macron, tout sourire, pour saluer les Français lors des journées du patrimoine le 15 septembre 2018.

Pendant les journées du patrimoine, Emmanuel Macron a rencontré des Français à l'Elysée. A l'un d'eux, il lui a conseillé de changer de secteur et de «traverser la rue» pour trouver un emploi. Une leçon jupitérienne qui a (encore) fait réagir.

Le 15 septembre, Emmanuel Macron a profité des journées du patrimoine dans la cour de l'Elysée pour un bain de foule traditionnel. Lors d'une discussion avec un chômeur, en quête de travail dans l'horticulture, le président français lui a conseillé de changer de secteur pour se réorienter dans l'hôtellerie, la restauration ou le bâtiment. Le chef de l'Etat lui a également assuré qu'il suffisait de «traverser la rue» pour trouver un emploi.

Lire aussi : Emmanuel Macron à un chômeur : «Je traverse la rue, je vous en trouve [du travail]» (VIDEO)

La séquence, filmée, a rapidement fait le tour du web et fait réagir de nombreux politiques. Ainsi, Eric Coquerel, député de La France insoumise (LFI), considère que «sur le fond c’est toujours la même rengaine libérale qui veut que les responsables du chômage sont les chômeurs, sur la forme c’est un mépris de caste insupportable». «Macron est le président des riches et du mépris du peuple», renchérit-il.

Autre parlementaire LFI, Bastien Lachaud s'insurge de la proposition faite par Emmanuel Macron : «Distance ? Salaire ? Qualification ? Peu importe, ils doivent juste travailler ! Honteux !»

Le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a lui aussi réagi.

Membre du bureau national du Parti socialiste, Elodie Jauneau évoque pour sa part l'«ignorance au sommet de l'Etat» et s'adresse au président : «Pendant mes 19 mois de chômage à 860€/mois, j’en ai traversé des rues, vous pouvez me croire...»

Le Parti communiste du Tarn-et-Garonne a, quant à lui, livré un communiqué tranchant : «Les nouvelles insultes d’Emmanuel Macron à l’égard d’un chômeur sont une honte. Au lendemain d’un Plan pauvreté ridicule au regard des cadeaux faits aux riches dans le pays, le président persiste dans son mépris de classe. Culpabiliser, et montrer du doigt, comme l’extrême droite.»

A droite, Alain Houpert, sénateur Les Républicains de la Côte-d'Or, est tout aussi critique : «Quelle distance et mépris ! C’est glaçant !»

Sebastien Ustase, conseiller municipal de Franconville et membre du Rassemblement national, juge lui aussi qu'Emmanuel Macron «est complètement déconnecté de la réalité du marché du travail français».

Lire aussi : Emmanuel Macron à un chômeur : «Je traverse la rue, je vous en trouve [du travail]» (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter