Héros d'un jour, Mamoudou Gassama a été naturalisé français

- Avec AFP

Héros d'un jour, Mamoudou Gassama a été naturalisé français© POOL New Source: Reuters
Mamoudou Gassama à l'Elysée, le 28 mai 2018

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a obtenu la nationalité française, selon un décret de naturalisation paru au Journal officiel le 12 septembre.

Extrêmement médiatisé après avoir sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, fin mai 2018, le jeune migrant malien Mamoudou Gassama est officiellement français depuis le 12 septembre.

«Cet acte de grande bravoure a illustré de façon exemplaire certaines des valeurs qui contribuent à lier les membres de la communauté nationale tels que le courage, le désintéressement, l’altruisme, l’attention portée aux plus vulnérables», précise le décret de naturalisation, paru au Journal officiel le 12 septembre. Celui-ci souligne que, «compte tenu de cet acte, du retentissement considérable qu’il a eu tant en France que dans le monde, contribuant ainsi au rayonnement international du pays», la naturalisation de Mamoudou Gassama «présentait pour la France un intérêt exceptionnel».

Le migrant malien avait été reçu à l'Elysée deux jours après son acte généreux par Emmanuel Macron, et celui-ci avait rapidement annoncé sa naturalisation. La démarche du chef d'Etat français avait largement été commentée, notamment dans le milieu associatif, la Cimade (association de défense des migrants et demandeurs d'asile) y dénonçant par exemple une «récupération éhontée».

Mamoudou Gassama a également signé le 28 juin un contrat pour effectuer son service civique de dix mois chez les pompiers de Paris, en compagnie de 24 volontaires.

Lire aussi : Escorte en berline et foule en liesse, Mamoudou Gassama accueilli en héros à Bamako (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter