Alimentation, logement, santé... Des chiffres impressionnants qui traduisent la précarité en France

Alimentation, logement, santé... Des chiffres impressionnants qui traduisent la précarité en France© Nicolas TUCAT Source: AFP
Une borne «guide solidaire et tactile» à la gare de Bordeaux (image d'illustration).

Si la situation financière de certains Français s'améliore, d'autres expliquent avoir de plus en plus de mal à s'en sortir et craignent de basculer dans la précarité. C'est du moins ce qui ressort du dernier baromètre d'Ipsos / Secours populaire.

Ce 11 septembre, l'entreprise de sondage Ipsos a publié sur son site le «baromètre Ipsos / Secours Populaire de la pauvreté». Parmi les données illustrant la crainte de la précarité ressentie par les Français, Ipsos affirme que 59% des Français se sont déjà dit, à un moment de leur vie, qu’ils étaient «sur le point de basculer dans la précarité», un résultat qui correspond à une hausse de 14 points par rapport aux chiffres obtenus 10 ans plus tôt.

A l'image de ces craintes, les données du baromètre tendent à démontrer que les catégories de la population les plus modestes sont de plus en plus touchées par des difficultés financières.

Des difficultés qui transparaissent notamment au sujet de l'accès aux vacances. «41% des Français déclarent ainsi qu’ils rencontrent des difficultés financières pour partir en vacances au moins une fois par an» affirme le rapport, ajoutant que ces difficultés sont précisément rencontrées par plus de deux tiers des Français appartenant aux catégories les plus modestes («dans les foyers dont le revenu mensuel net est inférieur à 1200 €»).

Concernant la santé, près de 38% des Français affirment avoir des difficultés pour payer certains actes médicaux mal remboursés par la sécurité sociale, selon le baromètre qui constate une très légère baisse globale par rapport à l'an passé (- 1 point) mais une progression plus considérable de ces difficultés chez les plus modestes (56% soit + 6 points comparé à l'an passé).

Quant aux questions de logement, là encore, le baromètre révèle d'impressionnants chiffres chez les foyers les plus modestes, notamment en ce qui concerne les frais d'énergie : 57% des Français les plus modestes éprouvent des difficultés financières pour payer leurs dépenses d’énergie.

Un Français sur cinq en précarité alimentaire

L'alimentation, poste de dépenses qui peut être ajusté tant au niveau quantitatif (moins manger lors des repas, voire sauter des repas) que qualitatif, est loin d'être épargné par les difficultés financières que rencontrent les Français. «Pour un Français sur cinq, se procurer une alimentation saine permettant de faire trois repas par jour est source de difficultés financières» estime Ipsos. L'entreprise de sondage précise ses résultats : 27% des Français déclarent qu'il leur est difficile pour des raisons financières de consommer des fruits et légumes frais tous les jours, 22% de consommer du poisson au moins une fois par semaine, et 17% de la viande au moins une fois par semaine.

Encore une fois, les Français les plus modestes (toujours avec le critère qui évoque «les foyers dont le revenu mensuel net est inférieur à 1200 €») sont particulièrement touchés par la précarité alimentaire. Ainsi, près d’un Français modeste sur deux (48%) éprouve des difficultés financières pour se procurer une alimentation saine lui permettant de faire trois repas par jour.

Lire aussi : En France, les plus pauvres vivent 13 ans de moins que les plus riches

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter