10e édition des Gay games : le village associatif de l'événement a été inauguré à Paris (IMAGES)

10e édition des Gay games : le village associatif de l'événement a été inauguré à Paris (IMAGES)© Régis Duvignau Source: Reuters
Un drapeau arc-en-ciel sur la facade de l'Hotel de ville à Paris le 4 août 2018.

La capitale française accueille la 10e édition des Gay games. Fière de recevoir «l'un des plus grands événements sportifs et culturels au monde», Anne Hidalgo a expliqué que l'organisation de l'événement avait nécessité plus de cinq ans d'engagement.

«Plus de 10 300 participants inscrits et plus de 40 000 visiteurs attendus, venus de 80 pays différents» : la ville de Paris accueille, du 4 au 12 août 2018, pour la première fois, la 10e édition des gay games, qu'elle a décrit sur son site comme «l'un des plus grands événements sportifs et culturels au monde». Les gay games sont présentés par ses organisateurs comme «un événement sportif et culturel ouverts à toutes et à tous», dont l'objectif est de promouvoir des valeurs de tolérance. La première édition s'est déroulée en 1982 à San Francisco. Après avoir remis le couvert quatre fois aux Etats-Unis, l'événement s'est également invité au Canada, aux Pays-Bas, en Australie et en Allemagne.

L'un des plus grands événements sportifs et culturels au monde

Activités aquatiques, sports collectifs, danse, pétanque ou encore cyclisme : 36 activités sportives se dérouleront dans différents sites prévus au sein de la capitale française. Côté culturel, la ville de Paris a annoncé la tenue de 14 événements, dont un grand bal, des cafés philosophiques, des randonnées, des pom-pom girls, un parcours cinéma ou encore des conférences.

Dans la matinée du 4 août, le village associatif dédié à l'événement a été inauguré en présence des différents partenaires dont la mairie de Paris, représentée par Anne Hidalgo, la première édile.

La maire de Paris a souhaité rendre hommage aux «milliers de Parisiennes et de Parisiens bénévoles» qui ont participé à l'organisation de l'événement, soulignant ainsi : «Les gay games, c'est plus de cinq ans d'engagement et de travail passionné».

Présente à la cérémonie d'ouverture, la ministre des sports, Laura Flessel, s'est, entre autres, félicitée du «premier grand événement international organisé en France depuis l'attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024».

«C'est un grand événement de sport pour tous, quel que soit son âge, son origine, son orientation sexuelle, son genre. Le sport rassemble !», a commenté sur son compte Twitter le Comité d'organisation des Jeux olympiques & paralympiques de Paris 2024.

L'association SOS Homophobie pour sa part commencé à diffuser des photos de l'événement sur les réseaux sociaux.

Comme l'a rapporté Jean-Luc Romero, élu du XIIe arrondissement de Paris, des enseignes se sont parés des couleurs arc-en-ciel.

Au delà de la capitale française, l'événement semble avoir investi les réseaux sociaux, à l'image du hashtag #GayGames qui se hisse dans le top des tendances France sur Twitter.

Lire aussi : Réélection à la mairie de Paris : les épines dans le pied d'Anne Hidalgo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter