Rhône : deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmes

Rhône : deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmes© Pascal Pavani Source: AFP
Image d’illustration d'un gendarme, ici le 9 mars 2018 à Balma, en banlieue toulousaine.
Suivez RT France surTelegram

La brigade de gendarmerie de Limonest, près de Lyon, a été endeuillée ce 10 juin par la découverte des corps de deux jeunes sœurs de trois et cinq ans, dans un logement de fonction de leur caserne. Le parquet de Lyon diligente une enquête.

Découverte macabre ce 10 juin vers 18h dans un appartement de fonction de la brigade de gendarmerie de Limonest, près de Lyon.

Deux petites filles âgées de trois et cinq ans y ont en effet été retrouvées mortes dans leur lit, selon les informations de 20 Minutes.

Alertés par la mère des deux fillettes, les secours n'ont pas pu les ranimer. Les deux sœurs étaient parties plus tôt dans la journée se reposer dans l’appartement. Elles ne présentaient pas, selon le premier examen visuel réalisé le même jour, de traces de coups, de lutte ou d’ecchymoses. La mère, en état de choc, était toujours hospitalisée ce 11 juin au matin.

Le père, sous-officier au sein de la brigade de Limonest, encadrait une manifestation sportive. Il a été entendu par les enquêteurs au même titre que deux personnes présentes dans le logement de fonction au moment du drame.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon afin de rechercher les causes de la mort. Les deux corps devraient être autopsiés ce 11 juin. Selon 20 Minutes, la mère de famille, en cours de séparation, aurait pu empoisonner ses deux filles. Pour l'heure, «aucune piste, criminelle ou accidentelle» n'est écartée par la section de recherche de Lyon chargée de l'enquête, selon le quotidien.

Lire aussi : Pression, reproches, manque de moyens: après deux tentatives de suicide, une policière parle (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix