Cette blague sur «les Arabes» qui a coûté 1 500 euros au maire d'une petite ville

Cette blague sur «les Arabes» qui a coûté 1 500 euros au maire d'une petite ville© PASCAL GUYOT Source: AFP
Illustration de l'écharpe tricolore de maire

Le maire de Sainte-Maure-de-Touraine souhaitait, de son propre aveu, «chauffer la salle» lors d'un meeting de soutien à François Fillon (LR). Mais sa blague, assimilant les Arabes à des voleurs, n'a pas fait rire tout le monde.

Poursuivi pour «injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion», Michel Champigny, maire Les Républicains de la commune de Sainte-Maure-de-Touraine, en Indre-et-Loire, a été condamné à 1 500 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Tours.

Il devra, en outre, verser 1 000 euros de dommages et intérêts au Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), partie civile.

Lors d'un meeting de soutien à la candidature de François Fillon à l'élection présidentielle le 4 avril 2017 à Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire), l'édile avait raconté une «blague» assimilant «les Arabes» à des voleurs, citée par France bleu : «Savez-vous quel est le sport préféré des Arabes ? Les courses hippiques, parce qu'ils piquent tout, ils piquent ta bagnole, ils piquent ta mob, et ils piquent ton fric.»

Une boutade qui n'a visiblement pas plu à la présidente du tribunal. «Mais vous n'avez trouvé que ça pour mettre de l'humour dans le meeting ?», lui a-t-elle notamment demandé lors de l'audience.

Devant le tribunal, le maire de Sainte-Maure-de-Touraine a répondu «regretter profondément d'avoir choqué les gens» en racontant cette «blaguounette entendue dans un taxi» pour «chauffer la salle».

Lire aussi : Miss France évoque la «crinière de lionne» de sa devancière et est taxée de «racisme» sur Twitter

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter