Miss France évoque la «crinière de lionne» de sa devancière et est taxée de «racisme» sur Twitter

Miss France évoque la «crinière de lionne» de sa devancière et est taxée de «racisme» sur Twitter© Guillaume Souvant Source: AFP
Maëva Coucke a été couronnée par Miss France 2017, le 16 décembre à Châteauroux
Suivez RT France surTelegram

Miss Nord-Pas-de-Calais Maëva Coucke n'était pas encore couronnée qu'elle embrasait déjà Twitter. Une remarque capillaire de sa part au sujet de Miss France 2017 a ainsi été dénoncée par des internautes. D'autres estiment qu'on «marche sur la tête».

Tout feu tout flamme, Maëva Coucke n'était pas même encore couronnée Miss France 2018 le soir du 16 décembre, qu'elle embrasait déjà les réseaux sociaux.

Au micro de Jean-Pierre Foucault, alors que chaque impétrante était invitée à défendre ses propres atouts, Miss Pas-de-Calais a déclaré : «Après une blonde, une brune, une miss à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse ?»

La «crinière de lionne» à laquelle la jeune étudiante de 23 ans en première année de licence faisait référence n'était autre que celle de Miss France 2017 : Alicia Aylies, originaire de Guyane. Si le public français a malgré tout choisi Maëva Coucke, des internautes se sont quant à eux beaucoup émus de cette comparaison apparentée à «du racisme "en douce" français» par certains.

«Depuis l'esclavage la femme noire est animalisée et comparée à des félins», a noté une utilisatrice de Twitter.

D'autres ont affirmé qu'il s'agissait d'une «blague raciste».

Certaines sont allées jusqu'à dire tout leur «seum», à grand renfort de gifs évocateurs.

D'autres, enfin, ont simplement tenu à rappeler que les lionnes n'arboraient pas de crinière.

Lire aussi : Pour Marlène Schiappa, les profils des candidates Miss France «ne sont pas assez variés»

«Sérieux ? On en est là ? C'est raciste ça ?» : internet divisé

Mais les défenseurs de Miss France 2018 ont également donné de la voix. 

«C'est raciste ça ?», s'est interrogé un internaute ne voyant pas le problème.

Un autre s'est dit «assez perplexe» quant à l'accusation de racisme.

«De là à accuser de "racisme" la lauréate pour avoir utilisé l'expression... "crinière de lionne" ! On marche sur la tête», a estimé le journaliste Dominique de Montvalon.

Lire aussi : Lafesse dénonce le «Nouvel Ordre Moral» après l'éviction de l'animateur Tex de France 2

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix